Notre politique de confidentialité a été mise à jour pour la dernière fois le lundi 24 juin 2019Voir iciIgnorer
Se connecter
Bachtrack logo
Accueil
Agenda
Critiques
Articles
Vidéo
Site
AgendaCritiquesArticles

Artiste: Roberto Alagna

Spectacles à venirEn voir plus...

New York CityLa bohème

Puccini: La bohème
Marco Armiliato; Franco Zeffirelli; Metropolitan Opera; Peter J. Hall; Roberto Alagna; Maria Agresta

ViennaTurandot

Puccini: Turandot
Ramón Tebar; Marco Arturo Marelli; Wiener Staatsoper; Elena Pankratova; Roberto Alagna

MünchenOtello

Otello
Verdi: Otello
Ádám Fischer; Amélie Niermeyer; Bayerische Staatsoper; Christian Schmidt; Annelies Vanlaere; Roberto Alagna; Claudio Sgura

ParisRoberto Alagna

Orchestre national d'Île-de-France; Yvan Cassar; Roberto Alagna

LondresCavalleria rusticana / Pagliacci

Mascagni, Leoncavallo
Daniel Oren; Damiano Michieletto; The Royal Opera; Paolo Fantin; Carla Teti; Liudmyla Monastyrska; Yonghoon Lee
Critiques récentesEn voir plus...

La première de Don Carlo à Bastille laisse sans voix

Étienne Dupuis (Rodrigo) et Roberto Alagna (Don Carlo) © Vincent Pontet / Opéra national de Paris
Dans la mise en scène de Warlikowski créée en 2017, Don Carlo est de retour à Bastille, cette fois-ci dans sa version italienne. Une franche réussite malgré l'état grippal de Roberto Alagna.    

Le Concert de Paris : entendez-vous dans nos campagnes ?

Khatia Buniatishvili, Alain Altinoglu et l'Orchestre National de France © Christophe Abramowitz / Radio France
Au Concert de Paris, les stars de la musique classique se sont succédées devant les caméras de télévision, sous la Tour Eiffel. Pour de beaux moments, malgré la lourdeur des paillettes du 14 juillet.

Otello en noir et blanc : Kurzak éblouit, Alagna sombre

Roberto Alagna (Otello) et Aleksandra Kurzak (Desdemona) © OnP / Charles Duprat
À l'Opéra Bastille, le retour de la mise en scène d'Andrei Serban produit un Otello mitigé, où l'étincelante Aleksandra Kurzak répond à un Roberto Alagna défaillant.

Opéra Bastille, Carmen : De l'éternelle difficulté à illustrer le désir

Roberto Alagna (Don José) et Clémentine Margaine (Carmen) © Vincent Pontet
Carmen dans la mise en scène de Calixto Bieto, présentée actuellement à l'Opéra Bastille, dépeint une héroïne victime du machisme et d'un certain ordre moral conservateur, tout en affirmant sa nécessité d'indépendance et la légimité de ses désirs de liberté.

Au commencement était la mère : Debussy et Ravel à Radio France

Mikko Franck © Abramowitz - Radio France
Richesse de nuances tout à fait saisie par un Mikko Franck attentif, expressif mais toujours précis, et une distribution vocale enjouée – la sidérante Sabine Devieilhe en tête -  joignant volontiers le geste théâtral à l’envolée vocale, mais ne tirant jamais la couverture à soi.