Notre politique de confidentialité a été mise à jour pour la dernière fois le lundi 24 juin 2019Voir iciIgnorer
Se connecter
Bachtrack logo
Accueil
Agenda
Critiques
Articles
Vidéo
Site
AgendaCritiquesArticles

Artiste: Claus Guth

Spectacles à venirEn voir plus...

BerlinHeart ChamberWorld première

Heart Chamber
Czernowin: Heart Chamber
Johannes Kalitzke; Claus Guth; Deutsche Oper Berlin; Christian Schmidt; Yvonne Gebauer; Dorothea Hartmann

LeipzigIl barbiere di Siviglia

© Ida Zenna
Rossini: Barbiere di Siviglia, Il (Le Barbier de Séville)
Christoph Gedschold; Claus Guth; Oper Leipzig; Christian Schmidt; Sandra Maxheimer; Siyabonga Maqungo

AmsterdamRodelindaNew production

Rodelinda
Haendel: Rodelinda, regina de' Langobardi
Riccardo Minasi; Claus Guth; Dutch National Opera; Christian Schmidt; Lucy Crowe; Bejun Mehta

BerlinVioletter Schnee

Furrer: Violetter Schnee
Matthias Pintscher; Claus Guth; Staatsoper Berlin; Etienne Pluss; Ursula Kudrna; Anna Prohaska; Elsa Dreisig

HamburgSimon Boccanegra

Verdi: Simon Boccanegra
Eberhard Friedrich; Claus Guth; Hamburgische Staatsoper; Christian Schmidt; Plácido Domingo; Kwangchul Youn
Critiques récentesEn voir plus...

Le sacrifice de Bérénice : longue rupture à l’Opéra Garnier

recadre
Avec Bérénice, donnée en création à l’Opéra Garnier, le compositeur Michael Jarrell revisite la tragédie épurée de Racine, avec les voix inspirées de Barbara Hannigan et Bo Skovhus.

Ground control to Major Tom : La bohème, déroutant space opera de Claus Guth

Aida Garifullina (Musetta), Artur Rucinski (Marcello) et Sonya Yoncheva (Mimi) © Bernd Uhlig | Opéra national de Paris
Difficile de comprendre réellement comment a pu naître, dans l’esprit du metteur en scène allemand, un rapprochement aussi saugrenu. C’est pourtant dans un vaisseau spatial, puis sur la terre lunaire, que l’action de La bohème se déroule.

Rigoletto à l'Opéra Bastille: une fulgurante et lumineuse malédiction

Nadine Sierra (Gilda) © Charles Duprat | Opéra national de Paris
Mise en abyme du drame qui conduira Rigoletto à vivre errant comme un défunt, cette production mise en scène par Claus Guth et portée par une distribution vocale très juste s'avère tout aussi saissisante qu'étonnantament lumineuse dans ce qu'elle révèle pourtant de plus sombre des affects humains.

À l’Opéra Bastille, un Lohengrin sous le cygne de la résurrection

Jonas Kaufmann (Lohengrin) © Monika Rittershaus | Opéra national de Paris
Cinq ans après sa création au Teatro alla Scala, l’Opéra de Paris accueille pour dix représentations (avec une double distribution) la production de Lohengrin mise en scène par Claus Guth. Dire que ce Lohengrin était attendu relève de la litote. Ce spectacle marque le grand retour sur scène de Jonas Kaufmann, après quelque quatre mois d’absence et d’inquiétudes. L’effervescence en ce mercredi soir était donc à son comble.

Rigoletto à l’Opéra Bastille : la benedizione !

Gilda (Olga Peretyatko) © Monika Rittershaus | Opéra de Paris
Lumineuse et sensible, la Gilda d’Olga Peretyatko est la combinaison parfaite de la virtuosité belcantiste et du lyrisme verdien.