Notre politique de confidentialité a été mise à jour pour la dernière fois le vendredi 31 janvier 2020Voir iciIgnorer
Se connecter
Bachtrack logo
Accueil
Agenda
Critiques
Articles
Vidéo
Site
AgendaCritiquesArticlesVidéo

Artiste: Erin Morley

Live EventsEn voir plus...

ViennaDer Rosenkavalier

Strauss R.: Le Chevalier à la rose (Der Rosenkavalier)
Philippe Jordan; Otto Schenk; Wiener Staatsoper; Rudolf Heinrich; Erni Kniepert; Krassimira Stoyanova; Erin Morley

New York CityEmmanuelle Haïm conducts: Purcell and Handel

Purcell, Haendel
New York Philharmonic Orchestra; Emmanuelle Haïm; Erin Morley

ViennaAriadne auf Naxos

Strauss R.: Ariadne auf Naxos
Bertrand de Billy; Sven-Eric Bechtolf; Wiener Staatsoper; Rolf Glittenberg; Marianne Glittenberg; Lise Davidsen; Erin Morley
Critiques récentesEn voir plus...

Ombres et lumières pour Lucia di Lammermoor à Nancy

Pour le dernier spectacle de la saison 2015/16, l’Opéra National de Lorraine a choisi une œuvre du répertoireLucia di Lammermoor, ce qui sans doute devait lui garantir à la fois une belle présence du public et un succès presque assuré. Pari réussi... seulement en partie.

La profondeur à la surface : le Rosenkavalier d’Herbert Wernicke n’en finit plus d’éblouir Bastille

Sous la baguette de Philippe Jordan, l’Orchestre ne fait pas un pli, accompagné de Chœurs et de chœurs d’enfants en très grande forme : on sait que ces pages, non contentes de sonner délicieusement à l’oreille des spectateurs, sont également un plaisir assez inégalé pour les musiciens.

L'Enlèvement au sérail à Garnier

Dans la nouvelle production de l'Opéra de Paris, Zabou Breitman porte L'Enlèvement au sérail de Mozart à l'écran glamour du cinéma muet. La vedette y a été volée par Anna Prohaska en Blonde.

A spirited Midsummer Night’s Dream at the Wiener Staatsoper

Lawrence Zazzo (Oberon) and Erin Morley (Tytania) © Michael Pöhn | Wiener Staatsoper GmbH
Countertenor Lawrence Zazzo is more than at home in the role of Oberon, and possesses a vocal quality ideal for the scheming king of the fairies, simultaneously eerie and seductive.

Candide channels Ferris Bueller’s Day Off in Philadelphia

Erin Morley, Yannick Nézet-Séguin and Amanda Lynn Bottoms © The Philadelphia Orchestra
Yannick Nézet-Séguin and Kevin Newbury see Candide as a coming-of-age story, placing it in their own high-school years, specifically 1992, making Westphalia a USA knockoff.

Faith and anguish: Carmélites at the Met

Erin Morley (Constance) and Isabel Leonard (Blanche de la Force) © Ken Howard | Met Opera
An unforgettable evening at the Met as John Dexter's production of Poulenc's masterpiece is revived to close the season.