Notre politique de confidentialité a été mise à jour pour la dernière fois le vendredi 31 janvier 2020Voir iciIgnorer
Se connecter
Bachtrack logo
Accueil
Agenda
Critiques
Articles
Vidéo
Site
AgendaCritiquesArticlesVidéo

Artiste: Franco Fagioli

Live EventsEn voir plus...

ParisHandel's OresteConcert performance

Haendel: Oreste, HWV A11
Maxim Emelyanychev; Théâtre des Champs-Elysées; Franco Fagioli; Francesca Aspromonte; Julia Lezhneva; Krystian Adam

EssenOreste

Haendel: Oreste, HWV A11
Maxim Emelyanychev; Franco Fagioli; Lydia Teuscher; Julia Lezhneva; Krystian Adam
Watch VideoEn voir plus...

AmsterdamFranco Fagioli and Max Emanuel Cenčić in Porpora's Carlo il CalvoConcert Performance

Porpora: Carlo il Calvo
George Petrou; Franco Fagioli; Hasnaa Bennani; Suzanne Jérosme; Nian Wang
Critiques récentesEn voir plus...

Joyce DiDonato, souveraine Agrippina au Théâtre des Champs-Élysées

Joyce DiDonato © Simon Pauly
Dans l'opéra de Haendel donné en version de concert, la mezzo-soprano règne sur la scène du Théâtre des Champs-Élysées. 

Eliogabalo : débauches et extravagance au Palais Garnier

Création posthume de Francesco Cavalli Eliogabalo retrace le court règne de cet empereur romain dépravé et pervers dans une mise en scène carnavalesque et explicite.

Adriano in Siria : sur les traces de Caffarelli

C’est une de ces soirées où l’on sort heureux d’avoir entendu autant d’airs virtuoses aussi bien interprétés et un peu contrarié par la mise en avant un peu exagérée du chanteur qu’on était venu écouter. Franco Fagioli est, tout comme Caffarelli (1710 – 1783) dans les pas duquel il s’inscrit pour interpréter Farnaspe, un contreténor virtuose, conscient de sa valeur.

Franco Fagioli chante Haendel et Porpora

À Ambronay, Franco Fagioli chantait de sa voix spectaculaire plusieurs grands airs de Porpora et Haendel, accompagné par Alessandro de Marchi et l’Academia Montis Regalis. Un pur joyau.

Mit Erben ist gut Werben: Carlo il Calvo eröffnet Bayreuth Baroque

Max Emanuel Cenčić (Lottario) und Franco Fagioli (Adalgiso) © Falk von Traubenberg
Manchmal bedurfte es eines Sich-Einfindens, letztlich überzeugten Ensemble und Regie aber in bewährter wie einnehmend gekonnter Weise.

Political power games in Kosky's Agrippina at Covent Garden

Joyce DiDonato (Agrippina) © ROH | Bill Cooper
An over-directed, but vivid staging demonstrating political rise and fall in Ancient Rome transported to the present day.