Notre politique de confidentialité a été mise à jour pour la dernière fois le vendredi 31 janvier 2020Voir iciIgnorer
Se connecter
Bachtrack logo
Accueil
Agenda
Critiques
Articles
Vidéo
Site
AgendaCritiquesArticlesVidéo

Artiste: François Rougier

Critiques récentesEn voir plus...

Hogué à Montpellier ! Michael Spyres rallume la flamme de Fervaal

Fervaal au Festival Radio France Occitanie Montpellier © Luc Jennepin
Au Festival Radio France Occitanie Montpellier, l'opéra Fervaal de Vincent d'Indy sort de l'oubli, porté par un grand Michael Spyres dans le rôle-titre.

À l’Opéra Comique, Madame Favart est enfin chez elle

Madame Favart retrouve la Salle Favart © S. Brion
Pour célébrer le bicentenaire de la naissance de Jacques Offenbach, Madame Favart fait une savoureuse entrée au répertoire de l’Opéra Comique.

Aux bonheurs du drame : Carmen à l'Opéra Bastille

Anita Rachvelishvili (Carmen) et Jean-François Borras (Don José) © Émilie Brouchon / Opéra national de Paris
Le duo constitué par Jean-François Borras et Anita Rachvelishvili signe une performance de choix dans l'opéra de Bizet. Mise en scène et direction musicale laissent plus de motifs de satisfaction que de regrets.

Auber à Favart : jubilatoire Domino noir !

Angèle de Olivarès (Anne-Catherine Gillet), Horace de Massarena (Cyrille Dubois) © Vincent Pontet
L'Opéra-Comique réhabilite un ouvrage-phare du XIXe siècle, le Domino noir. Mise en scène génialement inventive et casting cinq étoiles pour une production à ne pas manquer.

Opéra Bastille, Carmen : De l'éternelle difficulté à illustrer le désir

Roberto Alagna (Don José) et Clémentine Margaine (Carmen) © Vincent Pontet
Carmen dans la mise en scène de Calixto Bieto, présentée actuellement à l'Opéra Bastille, dépeint une héroïne victime du machisme et d'un certain ordre moral conservateur, tout en affirmant sa nécessité d'indépendance et la légimité de ses désirs de liberté.

« Quinoa, ouvre-toi ! » : Rafraîchissant Ali Baba à Rouen

L’Opéra Rouen Normandie fait redécouvrir un trésor d’opéra comique oublié dans la mise en scène d’Arnaud Meunier de 2014, sous la direction musicale de Jean-Pierre Haeck.