Notre politique de confidentialité a été mise à jour pour la dernière fois le vendredi 25 mai 2018Voir iciIgnorer
Bachtrack logo

Artiste: Gergely Madaras

Spectacles à venirEn voir plus...

LondresHandel's Israel in Egypt

© JMW Turner: The Fifth Plague of Egypt
Haendel: Israel in Egypt
Academy of Ancient Music; Gergely Madaras; BBC Singers

Chipping CampdenHandel's Israel in Egypt

© JMW Turner: The Fifth Plague of Egypt
Haendel: Israel in Egypt
Academy of Ancient Music; Gergely Madaras; BBC Singers

DijonFantastique

Muntendorf, Mahler, Berlioz
Orchestre Dijon-Bourgogne; Gergely Madaras

NottinghamThe Hallé with Gergely Madaras and Benjamin Grosvenor, piano

© Patrick Allen
Mozart, Beethoven, Mahler
The Hallé; Gergely Madaras; Benjamin Grosvenor

SheffieldThe Hallé perform Mahler's Symphony no. 1

The Hallé perform Mahler's Symphony no. 1
Mozart, Beethoven, Mahler
The Hallé; Gergely Madaras; Benjamin Grosvenor
Critiques récentesEn voir plus...

Inception au pays de la Castafiore : Genève applaudit Viva la mamma !

Viva la mamma ! à l'Opéra des Nations (Genève) © GTG / Carole Parodi
Dernier spectacle proposé dans l'éphémère Opéra des Nations, Viva la mamma ! est un formidable opéra dans l'opéra. La production doit beaucoup à ses deux Laurent, Pelly et Naouri.

Inori de Stockhausen : l'expérience mystique du « HU »

Inori à la Philharmonie de Paris © Avatam studio / Philharmonie de Paris
À la fois concert symphonique, spectacle de danse, prière et rituel mystique, Inori, qui veut dire « Adoration » en japonais, est une oeuvre de Stockhausen d'une beauté rare, pour orchestre et deux danseurs.

Le Fantasio genevois, entre émerveillement et longueurs

© GTG | Carole Parodi
Le Fantasio genevois, loin de démériter, réjouit par la mise en scène savoureuse de Thomas Jolly, un plateau assez homogène, un orchestre coloré et vaillant mais pâtit néanmoins d’une partition qui révèle bien des longueurs.

Une flûte émerge finalement du bruit genevois...

Joachim Bäckström (Tamino) © GTG - Carole Parodi
Une Flûte Enchantée dont on retiendra un plateau homogène et une mise en scène peu analytique qui aura eu le soin de reposer nos âmes éprouvées par les émotions d'une année 2015 certainement assez chargée... 

L’Opéra de Dijon rend un bel hommage à l’opéra français

Gaëlle Arquez © Dominique Desrue
Cette « soirée d’opéra à Paris » nous offre de feuilleter le grand livre de l’opéra français, de Gluck à Massenet.