Notre politique de confidentialité a été mise à jour pour la dernière fois le lundi 24 juin 2019Voir iciIgnorer
Se connecter
Bachtrack logo
Accueil
Agenda
Critiques
Articles
Vidéo
Site
AgendaCritiquesArticles

Artiste: Mariame Clément

Spectacles à venirEn voir plus...

SevilleAgrippina

© Annemie Augustijns
Haendel: Agrippina
Enrico Onofri; Mariame Clément; La Maestranza; Julia Hansen; Ann Hallenberg; Matthew Brook

MadridAchille in SciroNew production

Achille in Sciro
Corselli: Achille in Sciro
Ivor Bolton; Mariame Clément; Teatro Real; Julia Hansen; Francesca Aspromonte; Francesca Lombardi Mazzulli

DresdeDie verkaufte Braut

Smetana: The Bartered Bride
Srboljub Dinić; Mariame Clément; Dresden State Opera; Julia Hansen; Iulia Maria Dan; Pavol Breslik
Critiques récentesEn voir plus...

Barkouf ou la tragi-comédie du pouvoir

Barkouf à l'Opéra du Rhin (acte I) © Klara Beck
À l'Opéra du Rhin, la recréation de l'irrésistible Barkouf, opéra-bouffe d'Offenbach qui n'avait plus été donné depuis 1861, frappe par son actualité.

Blanches colombes et vilains messieurs ? Calisto et son émouvant bestiaire à l’Opéra du Rhin

© Klara Beck
Malgré son évident intérêt musical, La Calisto a jusqu’ici attiré l’attention des metteurs en scène avant tout pour les jeux sur les registres et le(s) genre(s) que le livret de Giovanni Faustini, basé sur les Métamorphoses, laissait entrevoir.

Karine Deshayes : Armida d’anthologie à Montpellier !

© Marc Ginot
On se prend à rêver des futures prises de rôles de Karine Deshayes dans ce répertoire : Semiramide, Otello ? En attendant, son Armida a dépassé nos attentes et restera dans les annales de l’institution lyrique montpelliéraine. Une Armida d'anthologie !

Mamans et putains : La Défense d’aimer de Mariame Clément dynamise joyeusement les canons wagnériens

Marion Ammann (Isabella) © Klara Beck
La synthèse de l’opéra romantique allemand, de l’opéra-comique français et de l’opera buffa italien qu’accomplit ce Liebesverbot en dit long à la fois sur les mutations de l’opéra d’alors, et sur le style propre, à défaut de l’esthétique, que Wagner développera par la suite. 

Castor et Pollux par les Talens Lyriques

Près de trois ans après une mémorable représentation des Indes Galantes, le Théâtre renoue avec le maître du Traité de l'harmonie à travers la tragédie lyrique de Castor et Pollux, créée par l’Académie Royale en 1737.