Notre politique de confidentialité a été mise à jour pour la dernière fois le vendredi 31 janvier 2020Voir iciIgnorer
Se connecter
Bachtrack logo
Accueil
Agenda
Critiques
Articles
Vidéo
Site
AgendaCritiquesArticles

Marianne Crebassa

Spectacles à venirEn voir plus...

ViennaCosì fan tutteNew production

Mozart: Così fan tutte
Riccardo Muti; Chiara Muti; Wiener Staatsoper; Leila Fteita; Alessandro Lai; Genia Kühmeier; Marianne Crebassa

BerlinCosì fan tutteNew production

Mozart: Così fan tutte
Daniel Barenboim; Vincent Huguet; Staatsoper Berlin; Aurélie Maestre; Clémence Pernoud; Elsa Dreisig; Marianne Crebassa

SalzburgOrphée et Eurydice

Gluck: Orphée et Eurydice
Gianluca Capuano; John Neumeier; Hamburg Ballett; Marianne Crebassa; Marie-Sophie Pollak

Saint-DenisMahler – Le Chant de la Terre

Mahler: Le Chant de la Terre (Das Lied von der Erde)
Le Balcon; Maxime Pascal; Marianne Crebassa; Kévin Amiel

BerlinLe nozze di Figaro

Mozart: Noces de Figaro (Les)
Marc Minkowski; Jürgen Flimm; Staatsoper Berlin; Magdalena Gut; Ursula Kudrna; Ildebrando D'Arcangelo; Miah Persson
Critiques récentesEn voir plus...

Un Mahler de rêve : Esa-Pekka Salonen et l’Orchestre de Paris

Esa-Pekka Salonen © Minna Hatinen / Finnish National Opera and Ballet
Bouleversante Symphonie n° 3 de Mahler à la Philharmonie de Paris, avec le chef Esa-Pekka Salonen et l'Orchestre de Paris. 

À Garnier, Marianne Crebassa réveille une triste Cenerentola

Lawrence Brownlee (Don Ramiro) et Marianne Crebassa (Angelina) © Émilie Brouchon / Opéra national de Paris
À l'Opéra Garnier, le conte de Rossini est assombri par la mise en scène de Guillaume Gallienne. On se rattrape avec la production dans laquelle se distingue Marianne Crebassa, éblouissante dans le rôle-titre.

Orphée et Eurydice à l'Opéra-Comique : l'œil et l'Esprit

Marianne Crebassa (Orphée) © Pierre Grosbois
Le chef d'orchestre Raphaël Pichon et le metteur en scène Aurélien Bory sont à la tête d'une nouvelle production éblouissante salle Favart.

L’Opéra Comique rend enfin justice à Fantasio

Fantasio (Marianne Crebassa) - Elsbeth (Marie-Eve Munger) © Pierre Grosbois
Imprégné de la poésie du spectacle, on ne quitte pas le théâtre sans avoir envie d’en fredonner ou siffloter les mélodies.

Mozart à la Philharmonie : un Requiem d'hiver

Qu'on le veuille ou non, jouer le requiem de Mozart est devenu un acte politique. Instruments anciens ou instruments modernes ? Faut-il opter pour Süssmayr – un choix manifestement sûr – ou tenter, au risque de se faire huer des extrémistes, Robbins Landon, voire la version de Rio ? La réponse de Bertrand de Billy dans cet article.