Notre politique de confidentialité a été mise à jour pour la dernière fois le vendredi 25 mai 2018Voir iciIgnorer
Bachtrack logo

Artiste: Orchestre de Paris

Spectacles à venirEn voir plus...

ParisBerlioz / Requiem

Lutosławski, Berlioz
Orchestre de Paris; Pablo Heras-Casado; Orchestre du Conservatoire de Paris; Choeur de l'Orchestre de Paris; Orfeón Donostiarra; Frédéric Antoun

ParisOrchestre de Paris – Harold en Italie

Abrahamsen, Berlioz
Orchestre de Paris; Daniel Harding; Barbara Hannigan; Antoine Tamestit

ParisOrchestre de Paris

Mendelssohn, Brahms
Orchestre de Paris; Herbert Blomstedt; Martin Helmchen

ParisOrchestre de Paris

Ravel, Elgar, Strauss R.
Orchestre de Paris; David Zinman; Truls Mørk

ParisOrchestre de Paris

Dutilleux, Schumann, Stravinsky
Orchestre de Paris; Duncan Ward; Gautier Capuçon
Critiques récentesEn voir plus...

Les mille visages de l’Orchestre de Paris

Paavo Järvi © Ixi Chen
Le chef Paavo Järvi dirigeait ce jeudi l’Orchestre de Paris dans trois œuvres contrastées. Parmi elles, le Concerto pour piano n° 4 de Beethoven, interprété avec une grande finesse stylistique par Nelson Goerner. Un concert ensorcelant !

Les débuts souverains de Michael Tilson Thomas à l'Orchestre de Paris

Michael Tilson Thomas © Kristen Loken
Dans la Deuxième Symphonie de Brahms, le chef américain cherche l'harmonie, la beauté sonore, l'équilibre, la clarté des textures et du dessin. L'Orchestre de Paris se couvre de gloire.

Urbański et Špaček : la relève d'Europe de l'Est

Krzysztof Urbański © Marco Borggreve
Qui de mieux pour défendre un programme Penderecki/Dvořák/Stravinsky que Krzysztof Urbański, chef d'orchestre polonais, et Josef Špaček, violoniste tchèque ? Les deux trentenaires promettent une bouffée de fraîcheur.

La fièvre du mercredi soir : Faust, Harding et l’Orchestre de Paris

Isabelle Faust © Felix Broede
Après une palpitante interprétation du concerto de Beethoven et de la Symphonie n° 1 de Mahler, Isabelle Faust, Daniel Harding et l'Orchestre de Paris triomphent à la Philharmonie.

Sanderling et l’Orchestre de Paris : on est mieux en enfer

Michael Sanderling © Marco Borggreve
Programme de raretés à la Philharmonie : Michael Sanderling dirigeait pour la première fois l'Orchestre de Paris, dans les Jedermann de Franck Martin et la Dante-Symphonie de Franz Liszt.