Notre politique de confidentialité a été mise à jour pour la dernière fois le vendredi 31 janvier 2020Voir iciIgnorer
Se connecter
Bachtrack logo
Accueil
Agenda
Critiques
Articles
Vidéo
Site
AgendaCritiquesArticlesVidéo

Artiste: Orchestre National de Lille

Événements à venirEn voir plus...

ParisMischa Maisky & Orchestre National de Lille

Strauss R.
Orchestre National de Lille; Alexandre Bloch; Mischa Maisky

LilleGábor Káli Conducts The Nutcracker in Concert

Tchaïkovski: Casse-noisette
Orchestre National de Lille; Gábor Káli
Critiques récentesEn voir plus...

Adieu Mahler : fin de cycle pour Bloch et l'Orchestre de Lille

Alexandre Bloch dirige l'Orchestre National de Lille © Ugo Ponte / onl
Au Nouveau Siècle, Alexandre Bloch et l'Orchestre National de Lille viennent clôturer avec émotion le cycle Mahler entamé un an plus tôt. 

Le Septième Mahler de Bloch : pas de répit pour l'Orchestre de Lille

Alexandre Bloch © Ugo Ponte / ONL
Le cycle Mahler continue au Nouveau Siècle avec Alexandre Bloch et l’Orchestre National de Lille, dans une interprétation décapante de l’étrange Symphonie n° 7.

Mahler mouvementé à Saint-Denis : la Cinquième d'Alexandre Bloch

Benjamin Appl, Alexandre Bloch et l'Orchestre National de Lille © Christophe Fillieule / Festival de Saint-Denis 2019
Le Festival de Saint-Denis a une nouvelle fois dédié une soirée à Mahler, accueillant l'Orchestre National de Lille et Alexandre Bloch ; trois Kindertotenlieder ont précédé une très attendue Symphonie n° 5.

Mahler d’un Bloch : l’Orchestre National de Lille passe la Troisième

Alexandre Bloch dirige l'Orchestre National de Lille dans la Symphonie n° 3 de Mahler © Ugo Ponte / Orchestre National de Lille
Troisième volet de l'intégrale des symphonies de Mahler par l'Orchestre National de Lille, sous la baguette de son jeune directeur musical, Alexandre Bloch. Retour sur une Symphonie n° 3 pleine de promesses.

Les Pêcheurs de perles : le chant comme expression de l'intime

© Ugo Ponte / ONM
L’opéra Les pêcheurs de perles accorde aux voix une palette aux couleurs délicates qui colorent les personnages d’une dimension intime. Malheureusement, cette représentation se démarque par un orchestre national de Lille trop présent et une interprétation parfois monolithique d’une partie des rôles principaux.