Notre politique de confidentialité a été mise à jour pour la dernière fois le vendredi 25 mai 2018Voir iciIgnorer
Bachtrack logo

Artiste: Orchestre National de Lyon

Spectacles à venirEn voir plus...

DijonTrue Love

Wagner, Mendelssohn, Tchaïkovski
Orchestre National de Lyon; Karina Canellakis; Frank Peter Zimmermann

LyonMahler's Symphony no. 5

Dubugnon, Mahler
Orchestre National de Lyon; Joshua Weilerstein; Charlie Maussion

LyonEroica Symphony

Bartók, Beethoven
Orchestre National de Lyon; Krzysztof Urbański; Renaud Capuçon

LyonWinter Wonderland

Tchaïkovski
Orchestre National de Lyon; Aziz Shokhakimov

LyonLe Bœuf sur le toit

Milhaud, Saint-Saëns, Elgar
Orchestre National de Lyon; Leonard Slatkin; Benjamin Grosvenor
Critiques récentesEn voir plus...

La magistrale Symphonie avec orgue de l'Orchestre national de Lyon

Riccardo Minasi © Drew Gardner
Après sa tournée européenne, l’Orchestre national de Lyon fait son retour auprès de son public avec un programme mettant à l’honneur le majestueux orgue de l’Auditorium Maurice Ravel.

Finesse et simplicité de Mozart par Christian Zacharias

Christian Zacharias © Felvgi Andrea
Accompagné de l'Orchestre National de Lyon, le pianiste et chef d'orchestre allemand Christian Zacharias emmène le public lyonnais à Vienne, partageant notamment sa grande et belle connaissance du répertoire mozartien.

Requiem de Brahms : David Zinman et l'ONL marchent à gros sabots

David Zinman © Priska Ketterer
À l'Auditorium, David Zinman était invité à diriger l'Orchestre National de Lyon dans le Requiem allemand de Johannes Brahms, précédé de la rare Sinfonia da Requiem de Benjamin Britten.

Le Barbier aux Chorégies d’Orange : le cinéma s’invite à l’opéra

© Philippe Gromelle
Encore une fois, la magie du lieu sublime la qualité des spectacles, avec en prime un irrésistible Florian Sempey dans le rôle titre. 

Le Nord un peu trop immatériel de l'Orchestre National de Lyon

Christian Ihle Hadland © Kim Laland
Un concert malheureusement en deçà de ce à quoi l'Orchestre National de Lyon nous avait habitués. Christian Ihle Hadland tire néanmoins son épingle du jeu.