Notre politique de confidentialité a été mise à jour pour la dernière fois le vendredi 31 janvier 2020Voir iciIgnorer
Se connecter
Bachtrack logo
Accueil
Agenda
Critiques
Articles
Vidéo
Site
AgendaCritiquesArticlesVidéo

Artiste: Pietro Di Bianco

Événements à venirEn voir plus...

MadridViva la mamma (Le convenienze ed inconvenienze teatrali)

Viva la mamma (Le convenienze ed inconvenienze teatrali)
Donizetti: Viva la mamma (Le convenienze ed inconvenienze teatrali)
Evelino Pidò; Laurent Pelly; Teatro Real; José Miguel Pérez-Sierra; Chantal Thomas; Nino Machaidze

NaplesLa BohèmeNew production

Puccini: La bohème
Juraj Valčuha; Emma Dante; Teatro di San Carlo; Carmine Maringola; Vanessa Sannino; Stephen Costello; Selene Zanetti
Critiques récentesEn voir plus...

La première de Don Carlo à Bastille laisse sans voix

Étienne Dupuis (Rodrigo) et Roberto Alagna (Don Carlo) © Vincent Pontet / Opéra national de Paris
Dans la mise en scène de Warlikowski créée en 2017, Don Carlo est de retour à Bastille, cette fois-ci dans sa version italienne. Une franche réussite malgré l'état grippal de Roberto Alagna.    

Inception au pays de la Castafiore : Genève applaudit Viva la mamma !

Viva la mamma ! à l'Opéra des Nations (Genève) © GTG / Carole Parodi
Dernier spectacle proposé dans l'éphémère Opéra des Nations, Viva la mamma ! est un formidable opéra dans l'opéra. La production doit beaucoup à ses deux Laurent, Pelly et Naouri.

L’opéra célèbre l’opéra : Viva la Mamma égaye Lyon

Pietro Di Bianco (Biscroma Strappaviscere) et Laurent Naouri (Donna Agata Scanagalli), © Stofleth
Un épatant Laurent Naouri croise le fer vocal avec Patrizia Ciofi dans une distribution sans faille.

Triste Barbier de Séville à Bastille

Puisqu’ils constituent, finalement, les soubassements autour desquels devrait s’édifier le reste du spectacle, autant saluer d’emblée les prestations vocales solides de cette année. 

The Grange Festival's Falstaff hits all the right notes

Robert Hayward (Falstaff) © Clive Barda
Comic opera can fall flat, but if The Grange Festival's new production of Verdi's final masterpiece is a total delight, with a strong concept and a strong cast. This is country-house opera at its best.