Notre politique de confidentialité a été mise à jour pour la dernière fois le vendredi 31 janvier 2020Voir iciIgnorer
Se connecter
Bachtrack logo
Accueil
Agenda
Critiques
Articles
Vidéo
Site
AgendaCritiquesArticlesVidéo

Artiste: Robert Carsen

Watch VideoEn voir plus...

BerlinDie tote Stadt (The Dead City)

Sara Jakubiak (Marietta) © Iko Freese | drama-berlin.de
Korngold: Die tote Stadt (The Dead City)
Ainārs Rubiķis; Robert Carsen; Komische Oper Berlin; Michael Levine; Petra Reinhardt; Aleš Briscein; Sara Jakubiak
Critiques récentesEn voir plus...

Bastille rouvre ses portes avec Les Contes d’Hoffmann selon Carsen

Les Contes d'Hoffmann à l'Opéra Bastille © Guergana Damianova / Opéra national de Paris
Après un mois et demi d'annulations successives, l'Opéra de Paris a rouvert ses portes pour l'œuvre d'Offenbach, dans la célèbre mise en scène de Robert Carsen, toujours aussi ingénieuse.

L’effet Carsen : géniale Iphigénie au Théâtre des Champs-Élysées

Iphigénie en Tauride au Théâtre des Champs-Élysées © Vincent Pontet
L'esthétique du metteur en scène canadien convient parfaitement à l'œuvre de Gluck. Prestations éblouissantes de Gaëlle Arquez et Stéphane Degout. Direction musicale admirable de Thomas Hengelbrock.

Eyes Wide Shut à Bastille : le retour de La Flûte enchantée

La Flûte enchantée à l'Opéra Bastille, dans la mise en scène de Robert Carsen © Svetlana Loboff / Opéra national de Paris
Dans la mise en scène de Robert Carsen, le célèbre opéra de Mozart fait un retour remarqué à l'Opéra national de Paris, avec un grand Florian Sempey en Papageno.

Rusalka à l’Opéra de Paris : le miroir du rêve selon Carsen

Camilla Nylund (Rusalka) © Guergana Damianova / Opéra national de Paris
Rusalka revient à l'Opéra de Paris dans la mise en scène de Robert Carsen, qui prône le réalisme au détriment du merveilleux. 

Gueux d’hier et gueux d’aujourd’hui : The Beggar's Opera à Genève

The Beggar's Opera © Patrick Berger
Robert Carsen et William Christie redonnent une modernité et un lustre incroyables au Beggar’s Opera de Johann Christoph Pepusch et John Gay.

Robert Carsen au Théâtre des Champs-Élysées : voir Orfeo et mourir

Philippe Jaroussky (Orfeo), Patricia Petibon (Eurydice) © Vincent Pontet
Le metteur en scène canadien donne une version épurée et poignante de l'opéra de Gluck. Philippe Jaroussky, en Orphée, atteint des sommets d'expressivité.