Notre politique de confidentialité a été mise à jour pour la dernière fois le vendredi 31 janvier 2020Voir iciIgnorer
Se connecter
Bachtrack logo
Accueil
Agenda
Critiques
Articles
Vidéo
Site
AgendaCritiquesArticlesVidéo

Artiste: Roberto Alagna

Live EventsEn voir plus...

BerlinLohengrinNew production

Wagner: Lohengrin
Matthias Pintscher; Calixto Bieito; Staatsoper Berlin; Rebecca Ringst; Ingo Krügler; Michael Bauer; Roberto Alagna

ViennaTosca

Puccini: Tosca
Pier Giorgio Morandi; Margarethe Wallmann; Wiener Staatsoper; Nicola Benois; Sonya Yoncheva; Roberto Alagna

ViennaMadama ButterflyNew production

Puccini: Madame Butterfly
Joana Mallwitz; Anthony Minghella; Wiener Staatsoper; Michael Levine; Han Feng; Hui He; Roberto Alagna
Watch VideoEn voir plus...

New York CityCarmen (16th January 2010)

Bizet: Carmen
Yannick Nézet-Séguin; Sir Richard Eyre; Metropolitan Opera; Barbara Frittoli; Elīna Garanča; Roberto Alagna; Teddy Tahu Rhodes
Critiques récentesEn voir plus...

La première de Don Carlo à Bastille laisse sans voix

Étienne Dupuis (Rodrigo) et Roberto Alagna (Don Carlo) © Vincent Pontet / Opéra national de Paris
Dans la mise en scène de Warlikowski créée en 2017, Don Carlo est de retour à Bastille, cette fois-ci dans sa version italienne. Une franche réussite malgré l'état grippal de Roberto Alagna.    

Le Concert de Paris : entendez-vous dans nos campagnes ?

Khatia Buniatishvili, Alain Altinoglu et l'Orchestre National de France © Christophe Abramowitz / Radio France
Au Concert de Paris, les stars de la musique classique se sont succédées devant les caméras de télévision, sous la Tour Eiffel. Pour de beaux moments, malgré la lourdeur des paillettes du 14 juillet.

Otello en noir et blanc : Kurzak éblouit, Alagna sombre

Roberto Alagna (Otello) et Aleksandra Kurzak (Desdemona) © OnP / Charles Duprat
À l'Opéra Bastille, le retour de la mise en scène d'Andrei Serban produit un Otello mitigé, où l'étincelante Aleksandra Kurzak répond à un Roberto Alagna défaillant.

Opéra Bastille, Carmen : De l'éternelle difficulté à illustrer le désir

Roberto Alagna (Don José) et Clémentine Margaine (Carmen) © Vincent Pontet
Carmen dans la mise en scène de Calixto Bieto, présentée actuellement à l'Opéra Bastille, dépeint une héroïne victime du machisme et d'un certain ordre moral conservateur, tout en affirmant sa nécessité d'indépendance et la légimité de ses désirs de liberté.

Au commencement était la mère : Debussy et Ravel à Radio France

Richesse de nuances tout à fait saisie par un Mikko Franck attentif, expressif mais toujours précis, et une distribution vocale enjouée – la sidérante Sabine Devieilhe en tête -  joignant volontiers le geste théâtral à l’envolée vocale, mais ne tirant jamais la couverture à soi.

L'Elisir d'amore à Bastille : le couple Alagna-Kurzak au sommet

Le pétillant opera buffa de Donizetti revient à l'Opéra de Paris dans une savoureuse mise en scène de Laurent Pelly, porté par une distribution de rêve. On y était.