Notre politique de confidentialité a été mise à jour pour la dernière fois le vendredi 31 janvier 2020Voir iciIgnorer
Se connecter
Bachtrack logo
Accueil
Agenda
Critiques
Articles
Vidéo
Site
AgendaCritiquesArticlesVidéo

Salle: Musée d'Orsay: auditorium, Paris

Fichier de données
Adresse1 rue de la Légion d'Honneur
75007 Paris
Île-de-France
France
Google maps48° 51' 38.123" N 2° 19' 30.297" E
novembre 2020
lun.mar.mer.jeu.ven.sam.dim.
26272829303101
02030405060708
09101112131415
16171819202122
23242526272829
30010203040506
Soirée
Matinée
Événements à venirEn voir plus...

ParisNathanaël Gouin – Bizet, Fauré, Liszt, Messiaen

Bizet, Fauré, Liszt, Messiaen
Nathanaël Gouin, Piano

ParisDegout, Les Apaches, Masmondet – de Ravel à Zavaro

Ravel, Poulenc, Milhaud, Zavaro
Julien Masmondet; Stéphane Degout; Ensemble Les Apaches

ParisLes Chanteurs d'oiseaux, Geneviève Laurenceau et Lidija Bizjak

Granados, Bartók, Vaughan Williams, Kreisler, Chopin, Liszt, Saint-Saëns, Stravinsky, Dvořák, Tchaïkovski
Geneviève Laurenceau; Lidija Bizjak; Les Chanteurs d'oiseaux

ParisLa Création – Europa Galante, Fabio Biondi

Haydn: La Création (Die Schöpfung), Hob XXI: 2
Fabio Biondi; Europa Galante
Critiques récentesEn voir plus...

Mélodie en sous-sol : Véronique Gens et Susan Manoff au Musée d'Orsay

Véronique Gens © Franck Juery
Indisposée, Véronique Gens a eu bien du mal à venir à bout de ce programme de mélodies. La cohésion du duo qu'elle forme avec Susan Manoff lui a toutefois permis de livrer des interprétations d'une grande sensibilité.

Bernarda Fink et Roger Vignoles, une leçon d’élégance et de poésie

Bernarda Fink © Julia Wesely
La mezzo-soprano Bernarda Fink et le pianiste Roger Vignoles ont proposé à l’Auditorium du Musée d’Orsay un récital qui clôturait la première année de l’Académie Orsay-Royaumont, dédiée à la mélodie et au lied.

Torbianelli et son Gaveau de 1907, miroirs de la vérité de Chopin

Edoardo Torbianelli © Choukhri Dje
Dans l'auditorium du Musée d'Orsay, Edoardo Torbianelli a livré un récital Chopin mémorable, sur un Gaveau sorti des ateliers parisiens en 1907.

À l’auditorium du Musée d’Orsay, Ian Bostridge fait dialoguer Schubert et Britten

Ian Bostridge © Sim Canetty Clarke
Avec un tel programme, Ian Bostridge est au cœur de sa zone de confort – et d’excellence – et pourtant, il parvient à aborder ce répertoire sous un angle singulier, aux résonances très actuelles.

Un dîner avec Jacques : une bonne (opéra) bouffe

Malgré la lourdeur de certains plats, ce dîner est tout à fait réjouissant et l’on en sort l’estomac et le cœur légers.