Notre politique de confidentialité a été mise à jour pour la dernière fois le lundi 24 juin 2019Voir iciIgnorer
Se connecter
Bachtrack logo
Accueil
Agenda
Critiques
Articles
Vidéo
Site
AgendaCritiquesArticles

Oeuvre: Parsifal: Enchantement du Vendredi Saint

Rechercher des événements de musique classique, opéra et ballet
Fichier de données
CompositeurWagner, Richard (1813-1883)
ÉpoqueRomantique
Type d'oeuvreOrchestrale
Spectacles à venirEn voir plus...

DublinPrincipal Guest Conductor Nathalie Stutzmann conducts

Wagner, Bruckner
RTÉ National Symphony Orchestra; Nathalie Stutzmann

LyonFauré, Requiem

Wagner, Mozart, Fauré
Orchestre National de Lyon; Nicole Corti; Laurence Guillod; Nikolay Borchev; Jeune Chœur symphonique (Lyon); Spirito
Critiques récentesEn voir plus...

Le rêve européen : les Berliner Philharmoniker au Musée d'Orsay

Les Berliner Philharmoniker au Musée d'Orsay © Stephan Rabold
Dirigés par Daniel Harding, les Berliner Philharmoniker illuminent la nef du musée d'Orsay dans un florilège d'œuvres françaises et allemandes. Bryn Terfel les accompagne dans une Walkyrie céleste.

Mystères sacrés insufflés au jeudi saint par Edward Gardner à l’Auditorium de Lyon

Edward Gardner © Benjamin Ealovega
Délicatesse et conviction de l’Orchestre national de Lyon dans Wagner, Mendelssohn et le Requiem de Fauré

Serene Vasks and exuberant Shostakovich in Belgrade

Alina Pogostkina © Nikolaj Lund
Alina Pogostkina and the Belgrade Philharmonic strings shone in Peteris Vasks' atmospheric Distant Light while Fabrice Bollon entertained with Shostakovich's most exuberant symphony.

The Concertgebouw and Gatti: keeping tradition alive

The Concertgebouw Orchestra and Daniele Gatti © Richard Termine
In Wagner and Bruckner, Daniele Gatti is proving to be a great standard-bearer for one of the world’s greatest ensemble’s traditional values

Sublime Easter: Chicago Symphony and Dutoit

Charles Dutoit © Todd Rosenberg | Chicago Symphony Orchestra
A religious-themed program made for a particularly moving Easter weekend concert from Dutoit and the CSO, highlighted by the serenity of Fauré’s Requiem.