Our privacy policy was last updated on Monday 24 June 2019View it hereDismiss
Sign in
Bachtrack logo
Home
What's on
Reviews
Articles
Video
Site
Opera home
EventsReviewsArticles

Pelléas et Mélisande

This listing is in the past
Auditorium de Dijon11 Boulevard de Verdun, Dijon, Bourgogne-Franche-Comté, France
November 06 20:00, November 08 20:00, November 10 15:00
Performers
Opéra de Dijon
Nicolas KrügerConductor
Éric RufDirector, Set Designer
Christian LacroixCostume Designer
Siobhan StaggSopranoMélisande
Guillaume AndrieuxBaritonePelléas
Laurent AlvaroBaritoneGolaud
Vincent Le TexierBaritoneArkel
Yael Raanan VandorContraltoGeneviève
Sarah GouzySopranoYniold
Rafael GalazBassA Doctor
Orchestre Dijon Bourgogne
Chœur de l'Opéra de Dijon
Il est des œuvres qui passent telles des météores dans le ciel musical : sans antécédents véritables, sans faire école, sans concessions au goût et aux habitudes de leur temps, à contre-courant de tous les codes et de toutes les attentes d’un public. Sans aucun doute, Pelléas et Mélisande de Debussy, créée à Paris en 1902, fait-elle partie de ces partitions fascinantes dont la singularité-même est porteuse des ferments de l’avenir.

Au cœur d’une forêt profonde, le prince Golaud découvre une jeune femme mystérieuse, en pleurs près d’une fontaine. Elle ne lui dit que son nom, Mélisande, mais accepte de le suivre au château d’Arkel, le vieux roi d’Allemonde, où elle l’épouse. Dans cette bâtisse vieille et froide, où le soleil ne pénètre jamais et où la tristesse semble suinter des murs mêmes, une étrange complicité naît entre la jeune épouse et son beau-frère Pelléas, jeune homme rêveur qui lui apporte un peu de lumière. Sous le regard absent du vieux Roi, le destin resserre peu à peu les fils de la tragédie…

Dans cette production présentée en 2017 au Théâtre des Champs-Elysées en coproduction avec l’Opéra de Dijon, le metteur en scène — et administrateur général de la Comédie Française — Eric Ruf imagine un monde à la mesure de ce chef-d’œuvre où les passions humaines apparaissent sous leur voile le plus noir et suffocant. Sans rédemption finale ?

Pelléas et Mélisande à l'Opéra de Dijon © Gilles Abegg / Opéra de Dijon
Read our review
Mobile version