Nuestra política de privacidad se actualizó por última vez el lunes 24 junio 2019Consultar aquíEliminar
Acceder
Bachtrack logo
Home
Programación
Críticas
Artículos
Video
Site
EventosCríticasArtículos

Intérprete: Julien Véronèse

Próximos eventosVer más...

ToulouseParsifal

Wagner: Parsifal
Frank Beermann; Aurélien Bory; Théâtre du Capitole; Pierre Dequivre; Manuela Agnesini; Matthias Goerne; Pierre-Yves Pruvot

ToulouseL'Élixir d'amour

Donizetti: L'elisir d'amore
Sesto Quatrini; Arnaud Bernard; Théâtre du Capitole; William Orlandi; Vannina Santoni; Gabrielle Philiponet
Últimas críticasVer más...

La Damnation de Faust à La Côte-Saint-André : on signe !

Tugan Sokhiev © Patrice Nin
L'orage qui s'est abattu sur La Côte-Saint-André n'a pas perturbé La Damnation de Faust. La direction attentive de Tugan Sokhiev a mis en avant une distribution de valeur.

Une pomme à Orange : Guillaume Tell met en plein dans le mille !

Guillaume Tell aux Chorégies d'Orange © Philippe Gromelle / Chorégies d'Orange
Les Chorégies d'Orange reprennent largement la mise en scène et la distribution du Guillaume Tell produit à Monaco en 2015, pour le plus grand bonheur du Théâtre Antique.

Une Damnation de Faust 100% toulousaine à la Halle aux Grains

Marc Laho (Faust) sous la direction de Tugan Sokhiev à la Halle aux Grains © Patrice Nin
Sous la direction de Tugan Sokhiev, l'Orchestre National du Capitole de Toulouse proposent une interprétation puissante et minutieuse de La Damnation de Faust. Au sein du plateau vocal, les Chœurs de l'institution toulousaine se distinguent.

De noir et d’argent : La Lucrezia Borgia d’Emilio Sagi au Capitole

Annick Massis (Lucrezia Borgia) et Andreas Bauer Kanabas (Alfonso d'Este) © Patrice Nin
L’œuvre de Donizetti entre au répertoire du Théâtre du Capitole : une réussite quasi-parfaite, portée par la mise en scène d'Emilio Sagi et par un plateau vocal d'une qualité exceptionnelle.

Fantasio à Montpellier : un bouffon en quête de noblesse

fantasio recadré
À l'Opéra de Montpellier, le méconnu Fantasio d'Offenbach fait ses débuts dans la mise en scène sombre de Thomas Jolly. Un succès terni par le jeu et la diction perfectibles des chanteurs.