Unsere Datenschutzrichtlinien wurden am Freitag 31 Januar 2020 aktualisiertMehr InformationenOK
Anmelden
Bachtrack logo
Home
Termine
Kritiken
Artikel
Video
Seite
TermineKritikenArtikelVideo

Performer: Thibault Vancraenenbroeck

Live Eventsmehr...

LeipzigL'elisir d'amore

© Kirsten Nijhof
Donizetti: L'elisir d'amore
Felix Bender; Rolando Villazón; Oper Leipzig; Johannes Leiacker; Thibault Vancraenenbroeck; Olga Jelínková; Bianca Tognocchi

LyonLa Lune

Orff: Der Mond (The Moon)
Hugo Peraldo; Grégoire Pont; Opéra de Lyon; Thibault Vancraenenbroeck; James Bonas

LyonL'Enfant et les Sortilèges

Ravel: L'Enfant et les sortilèges
Grégoire Pont; Opéra de Lyon; Thibault Vancraenenbroeck; James Bonas
Neue Kritikenmehr...

Farbenreiche Butterfly in Göteborg

In der Göteborger Inszenierung der Butterfly gab es viel zu hören, viel zu sehen, viel zu erleben: so soll Oper sein!
****1
Mehr

Inoubliable Heure espagnole à l’Opéra de Lyon

L'Heure espagnole à l'Opéra de Lyon © Michel Cavalca
Avec une distribution entièrement renouvelée en raison du Covid-19, L'Heure espagnole de l'Opéra de Lyon réussit des prouesses et la féérie de Ravel est au rendez-vous.
****1
Mehr

Ravel sauce Pixar : à Lyon, Bonas remet les pendules à L'Heure

L'Heure espagnole à l'Opéra de Lyon © Michel Cavalca
La nouvelle production de L'Heure espagnole à l'Opéra de Lyon, magnifiquement portée par la vidéo, rend hommage à Ravel en même temps qu'au vaudeville, au music-hall et à la comédie musicale. Succès garanti !
*****
Mehr

Suffering, transcendence, redemption: Parsifal at The Met

Evelyn Herlitzius (Kundry) and Klaus Florian Vogt (Parsifal) © Ken Howard | Metropolitan Opera
The Met’s production of Wagner’s Parsifal is a harrowing affair, entrancing in its refusal to charm. 
*****
Mehr

Victoire pour l'Opéra de Lyon et Yoshi Oida avec le War Requiem

© Stofleth
Plus de quarante ans ont passé depuis la dernière représentation du War Requiem de Britten à Lyon ! Saluons l'Opéra de Lyon pour une nouvelle production remarquable.
*****
Mehr

Entre gris clair et gris foncé : Don Giovanni par Stéphane Braunschweig

Il sera bien malaisé pour le spectateur de trouver dans ce morne tableau la ferveur conjuguée d’Eros et de Thanatos, ou encore, comme souhaité, le désespoir des années SIDA. Ni gaie, ni triste : la chair, ici, indiffère. 
***11
Mehr