Notre politique de confidentialité a été mise à jour pour la dernière fois le vendredi 31 janvier 2020Voir iciIgnorer
Se connecter
Bachtrack logo
Accueil
Agenda
Critiques
Articles
Vidéo
Site
AgendaCritiquesArticles

Artiste: Le Concert d'Astrée

Spectacles à venirEn voir plus...

LondresBanchetto Musicale: Dances and Delights from the 17th Century

Rosenmüller, Schein, Biber, Bertali, Fischer, Muffat
Le Concert d'Astrée; Emmanuelle Haïm; David Plantier; Mauro Lopes Ferreira; Michel Renard; Myriam Cambreling
Critiques récentesEn voir plus...

Récital de Patricia Petibon au Théâtre des Champs-Elysées : Haendel et Purcell

Le 17 octobre, Patricia Petibon interprétait un récital « Monstres, sorcères et magiciens » au Théâtre des Champs-Elysées, secondée par la basse Nahuel di Pierro, et accompagnée par le Concert d'Astrée sous la baguette d'Emmanuelle Haïm. Une soirée parsemée de beaux moments, mais pas inoubliable.

Handel’s Rodelinda: A strong season opening at Opéra de Lille

Jeanine De Bique (Rodelinda) and Tim Mead (Bertarido) © Simon Gosselin
A great cast of exciting singers seals a success in Lille, despite a new production which fails to convince.

Magdalena Kožená conquista el Auditorio Nacional

La mezzosoprano Magdalena Kožená © Oleg Rostovtsev
El grupo francés Le Concert d’Astrée, dirigido por su fundadora Emmanuelle Haïm, interpretaron un programa de fragmentos operísticos de dos compositores fundamentales en el desarrollo de la música francesa: Marc-Antoine Charpentier y Jean-Philippe Rameau. Lo hicieron de la mano de una de las mezzosopranos más destacadas en el panorama internacional, Magdalena Kožená.

Mozart with a French accent at Wigmore Hall

Emmanuelle Haïm © Opéra de Lille | Simon Gosselin
Directed by Emmanuelle Haïm, French period instrument ensemble Le Concert d'Astrée served up a few choice cuts of Figaro Harmoniemusik before a delicious main course of the Gran Partita.

Farbenprächtiges Musiktheater

Das Orchestre du Concert d'Astrée unter Leitung von Emmanuelle Haïm präsentiert ein fast in Vergessenheit geratenes Meisterwerk von Francesco Cavalli.