Bienvenue sur Bachtrack
Le site de la musique classique

Bachtrack vous guide à travers les meilleurs concerts de musique classique, opéras et ballets dans le monde. Explorez les 25 000 événements à venir de notre base de données, recherchez votre compositeur ou interprète préféré, ou plongez-vous simplement dans la lecture de l'une de nos 200 critiques publiées chaque mois. Découvrez les nouvelles tendances musicales internationales et les stars de demain.
août 2017
lun.mar.mer.jeu.ven.sam.dim.
31010203040506
07080910111213
14151617181920
21222324252627
28293031010203
04050607080910
Soirée
Matinée
ARTICLES ET INTERVIEWS

Saison 2017-18 : l’invitation au voyage de l’Opéra de Dijon

Après l’Europe centrale, l’Orient, l’Amérique du Nord, les couleurs de la saison prochaine à l’Opéra de Dijon seront celles du monde ibérique – Espagne et Portugal –, et de l’Amérique latine.

Svetlana Sazonenko : une violoniste à la rencontre des cultures

A une époque où le retour de particularismes discutables, de nationalismes repliés sur eux-mêmes peut jeter le trouble, le témoignage de Svetlana Sazonenko prouve une nouvelle fois que la culture, et la musique en particulier, sont source d'épanouissement, par delà les frontières, pour des esprits à la fois curieux et généreux.

Le Ballet de l'Opéra de Paris : l'excellence de l'école française

Les origines de l’Opéra de Paris : de la cour de Louis XIV au néo-classicisme.  L’Académie Royale de Danse, fondée en 1662 par Louis XIV et destinée à la chorégraphie de « danse théâtrale » à laquelle participait le Roi et ses courtisans, fut le premier germe de l’actuel Ballet de l'Opéra de Paris.

« Interpréter, ce n’est pas simplement reproduire », François-Frédéric Guy

Si François-Frédéric Guy joue avant tout une musique de la connaissance, elle s'en émancipe aussitôt dans le feu et l'adrénaline, qui sont d'un Neptune ouvrant l'océan de ses mains ! C'est un artiste dans son plus bel état de maturité et d'épanouissement que nous avons rencontré.

La saison 2017-18 : Grand Théâtre de Genève

Le Grand Théâtre de Genève propose ne saison 2017-2018 riche et équilibrée, avec onze opéras (dont quatre nouvelles productions), trois ballets, huit concerts et récitals.

Philippe Cassard, la ferveur faite musique

Que l’on ne se fie pas aux apparences, qui sont celles d’un homme des villes ; au piano, Philippe Cassard se fait chantre du plus noir « Sturm und Drang ».
SPECTACLES RECOMMANDÉS

LondresProm 54

Brahms, Respighi
Filarmonica della Scala; Riccardo Chailly; Leonidas Kavakos

StockholmParsifal - Act III

Wagner: Parsifal
Mariinsky Theatre Orchestra; Valery Gergiev; Mariinsky Opera; Royal Swedish Opera Chorus; Soloists from the Mariinsky Theatre

MittenwaldCelebrity Concert Series

Vivaldi, Smetana, Mendelssohn
KMF Orchestra; KMF Faculty members

KrakowDialogue of Souls

Cantemir
Jordi Savall; Dimitri Psonis

AmsterdamRenaud Capuçon plays and conducts Mozart

Grieg, Mozart, Elgar
Festival Strings Lucerne; Daniel Dodds; Renaud Capuçon

StockholmFlûte Enchantée, La (Die Zauberflöte), K620

Mozart: Flûte Enchantée, La (Die Zauberflöte)
Eva Ollikainen; Ole Anders Tandberg; Royal Swedish Opera; Maria Geber; Elisabeth Meyer; Hanna Husáhr
CRITIQUES RÉCENTES

Tous unis et tous pour un : les ensembles en résidence à la Roque-d'Anthéron

Il est dommage que les micros de Radio France ne soient pas restés à la Roque-d'Anthéron pour capter, et diffuser sur France Musique, le concert donné, comme chaque année le 15 août, dans le parc de Florans, par les ensembles en résidence.

Nelson Freire, l'âme de la musique en visite à la Roque-d'Anthéron

Quand Nelson Freire entre sur la scène, le silence se fait instantanément. 2000 personnes sont venues écouter ce vieil ami, fidèle du festival depuis sa deuxième édition, en 1982. 

L'ascèse franciscaine d'Anne Queffélec dans le « Jeunehomme » de Mozart

Queffélec et l'orchestre communient en apesanteur dans l'ascèse. Admirable de probité, d' « honnêteté artistique », ce concert à la Roque-d'Anthéron restera dans les mémoires. 

Chanter et danser les deux concertos de Chopin avec Nelson Goerner

Le pianiste argentin semble à peine tendu, bien qu'il doive jouer les deux concertos de Chopin ! Un exploit tant ces pièces exigent que l'instrumentiste mobilise toutes les ressources physiques dont il dispose.

Les Hagen et Sol Gabetta, au sommet de leur art au Gstaad Menuhin Festival

Qui n'a pas rêvé d'un retour triomphal des Hagen dans le Quintette à deux violoncelles de Schubert, chasse gardée de Heinrich Schiff avant sa disparition ? C'était chose faite mercredi dernier au Gstaad Menuhin Festival.

Lars Vogt et la fontaine de jouvence beethovénienne à la Roque-d'Anthéron

Démonstration que l'opposition habituelle entre soliste et chef peut se muer en une complicité sidérante avec l'orchestre. 
LE COIN DE LA DANSE

Grand Finale

Avec Grand Finale, Hofesh Shechter présente un état convulsé et régressif du monde. Grand Finale est un point de rupture, l’apocalypse d’un monde qui chavire dans la violence, et probablement le travail le plus abouti et saisissant de Hofesh Shechter à ce jour. 

Drumming Live

Après le succès de Rain à l’Opéra Garnier, la chorégraphe belge Anne Teresa de Keersmaeker et l’Ensemble Ictus sont de retour à l’Opéra Bastille avec une pièce jumelle, Drumming, créée en 1998 trois ans avant Rain.

Alvin Ailey American Dance Theater: Programme Y

A l’occasion de la 13° édition des Etés de la Danse, l'Alvin Ailey American Dance Theater prend ses quartiers à la Seine Musicale.
Passionné par la scène chorégraphique ? Consultez notre section consacrée à la danse (en anglais).
SCÈNE INTERNATIONALE
Salzbourg

Netrebko triumphs as Aida

Muti's reading of the score is extraordinary, both for its sophistication and originality.
Salzbourg

Mörderisch genial: Lady Macbeth von Mzensk in Salzburg

Die Wiener Philharmoniker laufen unter Mariss Jansons in Schostakowitschs Oper zur Höchstform auf und sorgen gemeinsam mit einem erstklassigen Sängerensemble für einen klanglichen und emotionalen Rauschzustand.
El escorial

Unas bodas sin postín: Le nozze di Figaro en El Escorial

La directora Yi-Chen Lin fue, junto con Simón Orfila, la mayor baza para levantar esta producción que ha ofrecido el Festival de Verano de El Escorial.