Notre politique de confidentialité a été mise à jour pour la dernière fois le vendredi 31 janvier 2020Voir iciIgnorer
Se connecter
Bachtrack logo
Accueil
Agenda
Critiques
Articles
Vidéo
Site
AgendaCritiquesArticlesVidéo

Artiste: Louis Langrée

Live EventsEn voir plus...

BerlinKonzerthausorchester Berlin, Louis Langrée

Gluck, Mozart, Haydn
Konzerthausorchester Berlin; Louis Langrée; Yubeen Kim; Ronith Mues

BerlinIdomeneo

Mozart: Idomeneo, rè di Creta
Louis Langrée; Sir David McVicar; Staatsoper Berlin; Vicki Mortimer; Gabrielle Dalton; Andrew Staples; Lea Desandre
Watch VideoEn voir plus...

New York City50 Years of Mostly Mozart

Mozart
Mostly Mozart Festival Orchestra; Louis Langrée; Richard Goode

CincinnatiBologne and Pulcinella

Ives, Chevalier de Saint-Georges, Stravinsky
Cincinnati Symphony Orchestra; Louis Langrée; Augustin Hadelich; Francois López-Ferrer

CincinnatiYou Have The Right To Remain Silent

Anthony McGill © Cincinnati Symphony Orchestra
Perry, Wagner, Davis
Cincinnati Symphony Orchestra; Louis Langrée; Anthony McGill
Critiques récentesEn voir plus...

Fortunio à l’Opéra Comique : la bonne fortune du chandelier

Franck Leguérinel, Cyrille Dubois, Anne-Catherine Gillet et Jean-Sébastien Bou © Stefan Brion
En ce morne décembre, l’Opéra Comique offre avec Fortunio un somptueux festin musical et théâtral servi par des interprètes au sommet.

Louis Langrée et l’Orchestre des Champs-Élysées s’ouvrent à Ravel

Louis Langrée © A. J. Waltz
Sous la baguette d'un de ses chefs favoris et en compagnie d'Anne Sofie von Otter, l'Orchestre des Champs-Élysées fait étape avenue Montaigne au début d'une tournée 100% Ravel.

Un Comte Ory de haut parage à l'Opéra Comique

© Vincent Pontet
Le Comte Ory vient clore en apothéose la saison 2017 de l’Opéra Comique, avec à la manœuvre le tandem Louis Langrée et Denis Podalydès.

Le rêve américain de Louis Langrée à la Seine musicale

Louis Langrée © Benoît Linero
Dernière étape de leur tournée européenne, le Cincinnati Symphony Orchestra et son directeur musical Louis Langrée se produisaient à la Seine musicale. La bannière étoilée ne flottait pas sur l’île Seguin, mais c’était tout comme : le programme mettait exclusivement à l’honneur les musiques du « Nouveau Monde ».

« Qu’il fait beau dans les ténèbres ! » L’opaque Pélléas et Mélisande d’Eric Ruf

© Vincent Pontet
Il est tentant de plaquer sur l’essence poétique du livret de Maeterlinck, à la fois illogique et cohérent, des relectures, des idées de mise en scène ou des projections plus ou moins pertinentes – en bref : de rationnaliser un propos laissé volontairement à l’imagination. 

Toutes des salopes ? L’amer Cosi fan tutte de Christophe Honoré

On nous avait certes garanti une production exempte de têtes emperruquées et de décors à dorures, mais pas grand-chose ne nous avait préparé à une telle radicalité de mise en scène.