Notre politique de confidentialité a été mise à jour pour la dernière fois le vendredi 31 janvier 2020Voir iciIgnorer
Click here to discover the music festival scene in Estonia
Se connecter
Bachtrack logo
Accueil
Agenda
Critiques
Articles
Vidéo
Site
AgendaCritiquesArticlesVidéo

Artiste: Robert Carsen

Live EventsEn voir plus...

ZürichTosca

Puccini: Tosca
Paolo Carignani; Robert Carsen; Zurich Opera; Anthony Ward; Davy Cunningham; Alex Lowde

MadridEl ocaso de los dioses

Wagner: Crépuscule des Dieux, Le (Götterdämmerung)
Pablo Heras-Casado; Robert Carsen; Teatro Real; Patrick Kinmonth; Manfred Voss

ZürichArabella

Strauss R.: Arabella
Markus Poschner; Robert Carsen; Zurich Opera; Gideon Davey; Peter van Praet; Ian Burton
Critiques récentesEn voir plus...

Bastille rouvre ses portes avec Les Contes d’Hoffmann selon Carsen

Après un mois et demi d'annulations successives, l'Opéra de Paris a rouvert ses portes pour l'œuvre d'Offenbach, dans la célèbre mise en scène de Robert Carsen, toujours aussi ingénieuse.

L’effet Carsen : géniale Iphigénie au Théâtre des Champs-Élysées

L'esthétique du metteur en scène canadien convient parfaitement à l'œuvre de Gluck. Prestations éblouissantes de Gaëlle Arquez et Stéphane Degout. Direction musicale admirable de Thomas Hengelbrock.

Eyes Wide Shut à Bastille : le retour de La Flûte enchantée

Dans la mise en scène de Robert Carsen, le célèbre opéra de Mozart fait un retour remarqué à l'Opéra national de Paris, avec un grand Florian Sempey en Papageno.

Rusalka à l’Opéra de Paris : le miroir du rêve selon Carsen

Rusalka revient à l'Opéra de Paris dans la mise en scène de Robert Carsen, qui prône le réalisme au détriment du merveilleux. 

Gueux d’hier et gueux d’aujourd’hui : The Beggar's Opera à Genève

Robert Carsen et William Christie redonnent une modernité et un lustre incroyables au Beggar’s Opera de Johann Christoph Pepusch et John Gay.

Robert Carsen au Théâtre des Champs-Élysées : voir Orfeo et mourir

Le metteur en scène canadien donne une version épurée et poignante de l'opéra de Gluck. Philippe Jaroussky, en Orphée, atteint des sommets d'expressivité.