Notre politique de confidentialité a été mise à jour pour la dernière fois le vendredi 31 janvier 2020Voir iciIgnorer
pbl
Se connecter
Bachtrack logo
Agenda
Critiques
Articles
Vidéo
Site
Jeunes artistes
Voyage
AgendaCritiquesArticlesVidéo

Artiste: Stéphane Denève

Live EventsEn voir plus...

SeoulBrussels Philharmonic in Seoul

Brussels Philharmonic
Poot, Saint-Saëns, Berlioz
Brussels Philharmonic; Stéphane Denève; Jae-Hyuck Cho

BruxellesMahler's Second Symphony

Brussels Philharmonic
Mahler: Symphonie no. 2 en ut mineur 'Résurrection'
Brussels Philharmonic; Stéphane Denève; Vlaams Radiokoor

RoeselarePeer Gynt with Filip Jordens

Brussels Philharmonic
Grieg: Peer Gynt- ouverture et Musique de scène, Op.23
Brussels Philharmonic; Stéphane Denève; Het Banket; Filip Jordens; Vlaams Radiokoor
Watch VideoEn voir plus...

StockholmNobel Prize Concert 2020

© Gregor Hohenberg
Beethoven, Connesson, Tarrodi, Stravinsky
Royal Stockholm Philharmonic Orchestra; Stéphane Denève; Igor Levit

StockholmNobel Prize Concert 2020

Beethoven, Connesson, Tarrodi, Stravinsky
Royal Stockholm Philharmonic Orchestra; Stéphane Denève; Igor Levit
Critiques récentesEn voir plus...

Stéphane Denève et le Brussels Philharmonic dans la démesure

Après un concerto très poétique aux côtés de David Kadouch, Stéphane Denève et son Brussels Philharmonic déploient des moyens titanesques (avec notamment une belle octobasse) dans la Symphonie fantastique.

À Flagey, Stéphane Denève affronte Beethoven et le Brexit

La baguette énergique et nerveuse de Stéphane Denève offre une Symphonie n° 9 de Beethoven percutante et bouillonnante, accompagné du Vlaams Radiokoor en état de grâce.

La ferveur de Stéphane Denève enflamme Flagey

Stéphane Denève ouvre sa cinquième saison en tant que directeur musical du Brussels Philharmonic avec une exceptionnelle Symphonie n° 5 de Mahler.

Vibrant hommage à Leonard Bernstein

Stéphane Denève, à la tête d’un Brussels Philharmonic en belle forme, fait entendre plusieurs facettes du talent de cet artiste protéiforme.

Ordre et beauté : la délicate invitation au voyage de l’ONF

Difficile de reprocher à cette entrée en matière une quelconque prévisibilité. Loin des passages obligés, du « grand » répertoire et des pages viennoises auxquelles s’attelle plus volontiers le Philharmonique en ce mouvementé début de saison, l’ONF se restreint avec ce concert d’ouverture à la musique française.

Le savoir-faire se trouve là où la musique commence

Ce sont des héros. Des athlètes devant un piano. Impliqués dans une lutte vigoureuse dont l’enjeu est d’être « le meilleur ». Depuis des années, la possibilité de faire concorder l’expérience esthétique, donc hyper-personnelle, de la musique avec l’idée d’un concours fait débat. Plus l’encre coule à ce sujet, moins le public semble s’en soucier.