Notre politique de confidentialité a été mise à jour pour la dernière fois le lundi 24 juin 2019Voir iciIgnorer
Se connecter
Bachtrack logo
Accueil
Agenda
Critiques
Articles
Vidéo
Site
AgendaCritiquesArticles

Oeuvre: Concerto pour Violon et Orchestre de Cordes en ré mineur

Rechercher des événements de musique classique, opéra et ballet
Fichier de données
CompositeurMendelssohn, Felix (1809-1847)
ÉpoqueRomantique
Type d'oeuvreOrchestrale
Spectacles à venirEn voir plus...

Bexhill on SeaBeethoven’s Sixth Symphony

Beethoven’s Sixth Symphony
Mozart, Borodine, Mendelssohn, Beethoven
Royal Philharmonic Orchestra; Brian Wright; Mayumi Kanagawa
Critiques récentesEn voir plus...

On ne "s’arrange" pas avec Beethoven. Daniel Hope et l'Orchestre d'Auvergne à Clermont-Ferrand

© Orchestre d'Auvergne
Jeudi à l’Opéra de Clermont on aurait en vain cherché, dans cette version pour orchestre de la Sonate à Kreutzer, la fougue de Beethoven qui voulait « saisir le destin à la gueule ». Non que l’Orchestre d’Auvergne eut démérité. Mais « l’arrangement » de l’australien Richard Tognetti inscrit dans son intention les limites de sa démarche.

Disconcerting pleasures with Camerata Bern at the Solsberg Festival

Patricia Kopatchinskaja and Camerata Bern © Benno Hunziker
Cellist Sol Gabetta founded the Solsberg Festival to make music with like-minded people in a historically significant space and arranges programmes by, and with, select musicians.

Kammermusikalischer Sturm und Drang mit Il pomo d'oro

Alina Ibragimova © Eva Vermandel
Orchester und Solistin garantieren durch Expression und Artikulation für eine wunderbare Unterhaltung mit viel frischem Wind. Lediglich mit originärer Aufstellung wären noch mehr Effekte herausgekommen.

Daniel Hope and the Basel Chamber Orchestra

Daniel Hope © Harald Hoffmann | DG
Hope can spin high-lying musical phrases with a sweetness and suspension that few of his contemporaries can match.

Bluster and reserve: German romantics from the Philharmonia

Karl-Heinz Steffens © Susanne Diesner
Rousing performances of Beethoven and Brahms from Karl-Heinz Steffens and the Philharmonia came either side of a polished, but slightly reserved, Mendelssohn Violin Concerto.