Le succès de l'oeuvre wagnérienne en France retentit à travers les siècles, les salles, les interprètes... jusque sous la plume d'Alphonse Daudet, qui initie l'utilisation courante de l'adjectif en 1873 dans son recueil Contes du lundi.

Quel interprète français est donc le plus wagnérien ? 

Un large choix est proposé par cette analyse des succès parisiens: