Mozart n'est pas le seul Wolfgang prodige ayant joué devant un empereur. Erich Wolfgang Korngold n'a que 11 ans lorsqu'il compose son ballet Der Schneemann (Le Bonhomme de neige), joué en 1910 au Vienna Court Opera devant l'empereur Franz Joseph I. Né à Brno en 1897 et fils du critique musical Julius Korngold, il compose à 17 ans sa Sinfonietta et ses deux premiers opéras. Surnommé "génie musical" par Mahler, il est éalement admiré de Puccini et Richard Strauss.

L'acteur et réalisateur Max Reinhardt persuade Korngold de se rendre à Hollywood pour y adapter la musique de A Midsummer Night’s Dream par Mendelssohn au cinéma. Durant les années qui suivirent, Korngold composa la musique des films de cape et d'épée d'Errol Flynn comme Les Aventures de Robin des Bois et L'Aigle des mers. A la fin de la Seconde Guerre Mondiale, il reprit ses compositions de musique de concert. Son romantique Concerto pour Violon, probablement son oeuvre la plus célèbre, fut composé en 1945 et dédié à Alma Mahler. Sa première exécution survint en 1947 avec Jascha Heifetz.

Découvrez notre playlist Korngold, retraçant les oeuvres les plus célèbres comme les plus oubliées.

La Concerto pour Violon est une oeuvre si puissante qu'il est difficile d'y attribuer un seul et même violoniste de prédilection. Voici donc trois mouvements interprétés par différents solistes.

Moderato nobile: Jascha Heifetz; Los Angeles Philharmonic/ Alfred Wallenstein:

Romanze: Hilary Hahn; Deutsche Symphonie Orchestra/ Kent Nagano:

Allegro assai vivace: Leonidas Kavakos; Frankfurt Radio Symphony Orchestra/ Hugo Wolff:

 

La musique de film de Korngold la plus célèbre, Les Aventures de Robin des Bois, interprétée par le John Wilson Orchestra aux BBC Proms:

 

La Symphonie en Fa # Majeur fut achevée en 1952 et s'appuie sur une autre partition de musique de film:  La Vie privée d'Élisabeth d'Angleterre

 

Dans le répertoire de musique de chambre de Korngold, le Quintette pour Piano et le Sextuor à cordes sont des plus prestigieux. 

Quintette pour deux violons, alto, violoncelle et piano en mi Majeur Op. 15:

Le Sextuor à cordes s'inscrit dans la lignée des sextuors de Brahms - 1er mouvement Moderato - Allegro:

L'opéa le plus joué de Korngold est Die tote Stadt (La Ville morte) avec ces deux airs célèbres du Lied de Marietta "Glück, das mir verblieb":

et du Tanzlied de Pierrot, chanté par Fritz: 

Enfin, ci-dessous, Korngold lui-même, jouant ses propres transcriptions du Tanzlied de Pierrot, enregistrées en 1951:

Pour trouver les concerts proposant la musique de Korngold près de chez vous, rendez-vous sur Bachtrack listings