Notre politique de confidentialité a été mise à jour pour la dernière fois le vendredi 31 janvier 2020Voir iciIgnorer
Se connecter
Bachtrack logo
Accueil
Agenda
Critiques
Articles
Vidéo
Site
AgendaCritiquesArticlesVideo

Artiste: Doris Soffel

Événements à venirEn voir plus...

MünchenFestspiel-Liederabend: Doris Soffel

Festspiel-Liederabend: Doris Soffel
Doris Soffel; Donald Sulzen

ViennaElektra

Strauss R.: Elektra
Franz Welser-Möst; Harry Kupfer; Wiener Staatsoper; Alexander Soddy; Hans Schavernoch; Reinhard Heinrich; Ricarda Merbeth

MünchenDialogues des Carmélites

© Wilfried Hösl
Poulenc: Dialogues des Carmélites
Bertrand de Billy; Dmitri Tcherniakov; Bayerische Staatsoper; Elena Zaytseva; Kristian Paul; Miles Mykkanen

ZürichAufstieg und Fall der Stadt Mahagonny

© T+T / Tanja Dorendorf
Weill: Rise and Fall of the City of Mahagonny
Thomas Søndergård; Sebastian Baumgarten; Zurich Opera; Barbara Ehnes; Joki Tewes; Doris Soffel; Cameron Becker
Critiques récentesEn voir plus...

Arabella sublimée par Anja Harteros au Théâtre des Champs-Elysées

Anja Harteros (Arabella) et Constantin Trinks © Vincent Pontet / Bayerische Staatsoper
Le Théâtre des Champs-Elysées propose une version concert d'Arabella, de Richard Strauss. Une soirée portée par une distribution de rêve dans laquelle se distingue Anja Harteros.

Andrea Chénier au TCE : un opéra de contrastes porté par un duo vocal intense

Anja Harteros (Madeleine de Coigny) et Jonas Kaufmann (Andrea Chénier) au Bayerisches Staatsoper © Wilfried Hoesl | Bayerisches Staatsoper
Cette nouvelle production munichoise d'Andréa Chénier donnée en version concert au TCE a su convaincre par sa juste distribution et par la grande qualité de l'ochestre et des choeurs du Bayerische Staatsoper qui l'accompagnait. Bien que laissant quelque sentiment de frustration du fait de l'absence de mise en scène, cette oeuvre peu programmée ces dernières années ne perd en rien de sa force réflexive

Immarcescibles Contes du magicien Carsen

Les Contes d’Hoffmann © Julien Benhamou / ONP
Ce que Robert Carsen nous donne à voir à travers cette vertigineuse mise en abyme, c’est le théâtre de l’âme humaine en quête d’accomplissement.

Pelléas à Bastille

Pelléas et Mélisande de Debussy est à l’affiche de l’Opéra de Paris. Comment ne pas s’enthousiasmer pour cette œuvre si délicate, si évocatrice, servie pour l’occasion par des interprètes hautement dévoués ?

Femenino radical: la Elektra de Carsen tiñe de negro Les Arts

Iréne Theorin como Elektra © Miguel Lorenzo y Mikel Ponce | Palau Les Arts
Una atmosfera oscura, opresiva y angustiosa domina la imprescindible producción de Robert Carsen que ahora presenta el Palau de les Arts.