Notre politique de confidentialité a été mise à jour pour la dernière fois le vendredi 31 janvier 2020Voir iciIgnorer
Se connecter
Bachtrack logo
Accueil
Agenda
Critiques
Articles
Vidéo
Site
AgendaCritiquesArticles

Artiste: Gil Shaham

Spectacles à venirEn voir plus...

LondresLa Mer

Dvořák, Saariaho, Debussy
London Symphony Orchestra; Susanna Mälkki; Gil Shaham

ViennaWienerSymphoniker@7: Bartók & Brahms

Bartók, Brahms
Wiener Symphoniker; Kent Nagano; Gil Shaham

ViennaWidmann, Bartók & Brahms

Widmann, Bartók, Brahms
Wiener Symphoniker; Kent Nagano; Barbara Rett; Gil Shaham

LisbonGil Shaham

Gil Shaham
Schumann, Mendelssohn
Gulbenkian Orchestra Lisbon; Antonio Méndez; Gil Shaham

PittsburghGil Shaham Returns

Mozart, Ravel, Pintscher, Debussy
Pittsburgh Symphony Orchestra; Matthias Pintscher; Gil Shaham
Critiques récentesEn voir plus...

Gil Shaham, ce diable démiurge qui sourit aux anges

Gil Shaham © Luke Ratray
Le violoniste Gil Shaham est l'un des musiciens les plus heureux sur scène, et l'un des violonistes les plus doués du moment. Son interprétation du Concerto de Tchaïkovski avec l'Orchestre de Paris placé sous la direction de Manfred Honeck fera date.

Gil Shaham et François-Xavier Roth ouvrent les Sommets Musicaux de Gstaad : un tapis rouge à Beethoven

Gil Shaham © Miguel Bueno
Le coup d’envoi des Sommets Musicaux de Gstaad 2017 est donné avec éclat : un programme Beethoven alléchant et ambitieux, le Concerto pour violon et la Symphonie n° 5, exécuté par des interprètes exceptionnels, Gil Shaham et l’orchestre Les Siècles dirigé par François-Xavier Roth

Gil Shaham et l'Orchestre de Paris : un Brahms parfait, un Bartók trop sage

Le 3 et 4 février 2016, l'Orchestre de Paris accueillait Gil Shaham pour interpréter le Concerto pour violon de Brahms, chef-d'oeuvre par excellence. La complicité du soliste et de l'orchestre a engendré une interprétation absolument magistrale. En revanche, Le Prince de Bois de Bartók était dirigé sans beaucoup d'inspiration par David Zinman.

Le poétique Gil Shaham triomphe à l'Auditorium de Lyon

Gil Shaham triomphe du Concerto pour violon et orchestre, op. 11 de Samuel Barber, faisant presque oublier que l'œuvre de la soirée n'est autre que l'intense Barbe-Bleue de Bartok, porté à des sommets d'intensité par l'Orchestre National de Lyon.

Gil Shaham shines in Beethoven's Violin Concerto

Gil Shaham © Luke Ratray
Guest conductor Susanna Mälkki also showed her mettle in a fully realized performance of Prokofiev's Fifth Symphony.