Artiste: Hervé Niquet

Spectacles à venirEn voir plus...

AnversNur Mendelssohn

Mendelssohn
Hervé Niquet; Pieter Wispelwey; Otto Derolez; Alasdair Beatson; Flemish Radio Choir

LeuvenNur Mendelssohn

Mendelssohn
Hervé Niquet; Pieter Wispelwey; Otto Derolez; Alasdair Beatson; Flemish Radio Choir

BruxellesBeethoven 7

Dukas, Saint-Saëns, Beethoven
Brussels Philharmonic; Hervé Niquet

RoeselareMéli Mélo Mon Dieu!

Bovet, Normand, Ganne, Poulenc, Niquet, Capelletti, Borel-Clerc, Satie, Monnot, Trenet, Lai, Barbara, Offenbach, Lemarque, Straus, Calvi, Betti
Hervé Niquet; Flemish Radio Choir; Musicians from the Brussels Philharmonic

GhentGounod Gothique

Gounod
Hervé Niquet; François Saint-Yves; Flemish Radio Choir
Critiques récentesEn voir plus...

La Reine de Chypre renaît au Théâtre des Champs-Élysées

Le Théâtre des Champs-Élysées nous a permis de découvrir la Reine de Chypre, opéra oublié de Fromental Halévy, avec à l'affiche Hervé Niquet et Véronique Gens. Une oeuvre tout finesse et d'une grande efficacité dramatique.

King Arthur à l’Opéra Royal de Versailles : un show musical déjanté

Insolent et haut en couleur, le King Arthur de Purcell revisité par Shirley, Dino et Hervé Niquet fait son come back à l’Opéra Royal de Versailles.

Don Quichotte chez la Duchesse : Hervé Niquet fait son carnaval à l'Opera Royal

Pour ce rare objet musical qu'est Don Quichotte chez la Duchesse de Bodin de Boismortier, Hervé Niquet retrouvait à Versailles ses complices déjantés Shirley et Dino après un King Arthur mémorable. Encore une fois le chef d'orchestre s'est lâché dans l'humour décalé, mais la musique et le chant, servis par des chanteurs/acteurs au diapason, ne sont jamais sacrifiés. 

Don Quichotte à Versailles

Don Quichotte chez la Duchesse, par son côté bouffe, retranscrit parfaitement le Carnaval de 1743 pour lequel il avait été créé, tout en faisant réfléchir en filigrane aux différences entre réalité et illusion.

Castor et Pollux aux Champs-Élysées

Hervé Niquet présente au Théâtre des Champs-Élysées son interprétation de Castor et Pollux (version de 1754). Le premier opéra de la saison était attendu avec beaucoup d’impatience ; malheureusement, il n’a pas été à la hauteur de toutes les espérances.