Notre politique de confidentialité a été mise à jour pour la dernière fois le vendredi 31 janvier 2020Voir iciIgnorer
Se connecter
Bachtrack logo
Accueil
Agenda
Critiques
Articles
Vidéo
Site
AgendaCritiquesArticlesVidéo

Artiste: Lucile Richardot

Événements à venirEn voir plus...

BerlinL'Orfeo (konzertant)

Graun: L'Orfeo
Howard Arman; Staatsoper Berlin; Lucile Richardot; Sophie Karthäuser; Sunhae Im; Roberta Mameli

ParisRaphaël Pichon & St Matthew Passion

Bach: La Passion selon Saint Matthieu, BWV244
Raphaël Pichon; Ensemble Pygmalion; Maîtrise de Radio France; Julian Prégardien; Stéphane Degout
Critiques récentesEn voir plus...

Sommets de l'émotion et de la musique de chambre au TCE

Pierre Fouchenneret, Lucile Richardot, Adam Laloum © Thibault de Puyfontaine / Igor Studio / Harald Hoffmann Sony Music
Un dimanche matin au Théâtre des Champs-Élysées et un concert d'anthologie, porté par l'alto de Lise Berthaud, le piano d'Adam Laloum, la voix de Lucile Richardot, le violon de Pierre Fouchenneret...

Viva Vivaldi ! au TCE : Le Concert de la Loge en compagnie distinguée

Julien Chauvin © Franck Juery
Soirée de grâce pour l'âme lyrique vivaldienne au Théâtre des Champs-Élysées, en compagnie du Concert de la Loge, Philippe Jaroussky, Emőke Baráth, Lucile Richardot et Emiliano Gonzalez Toro.   

La Messe en si intense de l'Ensemble Pygmalion à la Philharmonie

Raphaël Pichon © Igors Studio
À la Philharmonie, Raphaël Pichon et son Ensemble Pygmalion proposent une lecture d’une formidable intensité de la Messe en si de Johann Sebastian Bach.

Gardiner à Versailles : Berlioz en trompe-l’œil

Sir John Eliot Gardiner © Sim Canetty-Clarke
Pour accueillir Sir John Eliot Gardiner et son Orchestre Révolutionnaire et Romantique, l’Opéra Royal de Versailles a reconstitué le décor d’un « concert monstre » donné par Berlioz il y a 170 ans.

Un Couronnement de Poppée exaltant par Sir John Eliot Gardiner

Sir John Eliot Gardiner © Sim Canetty Clarke
Clôturant cette triologie Monteverdi, Le Couronnement de Poppée nous démontre une nouvelle fois l'alchimie palpable entre les solistes, l'orchestre des English Baroque Soloists et Sir John Eliot Gardiner, qui composent ensemble une fresque des passions humaines aussi réjouissante que complexe.