Notre politique de confidentialité a été mise à jour pour la dernière fois le vendredi 31 janvier 2020Voir iciIgnorer
Se connecter
Bachtrack logo
Accueil
Agenda
Critiques
Articles
Vidéo
Site
AgendaCritiquesArticles

Artiste: Nicky Spence

Spectacles à venirEn voir plus...

ManchesterJourneys in Song

Schumann, Barber, Wolf, Vaughan Williams, Mahler
Members of Chetham's School of Music; Marcus Farnsworth; Roderick Williams; Christopher Glynn; Nicky Spence

LondresEugene OneginNew production

Eugene Onegin
Tchaïkovski: Eugène Onéguine
Dane Lam; Julia Burbach; Opera Holland Park; takis; Samuel Dale Johnson; Anush Hovhannisyan

LondresThe Diary of One who Disappeared

Janáček: The Diary of one who disappeared
Nicky Spence; Václava Krejčí-Housková; Julius Drake; Musicians from the Guildhall School
Critiques récentesEn voir plus...

Le Conte du Tsar Saltan à La Monnaie : un pur enchantement

Svetlana Aksenova (la Tsarine Militrisa) © Forster
L'opéra peu connu de Rimsky-Korsakov bénéficie de la géniale mise en scène de Dmitri Tcherniakov et d'une distribution de toute beauté.

Warlikowski exhume De la Maison des morts à Lyon

De la maison des morts à l'Opéra de Lyon © Bertrand Stofleth
La production de l'année pour l'Opéra de Lyon ! Warlikowski livre une interprétation particulièrement efficace du chef-d'œuvre de Janáček, entre parabole poétique et réalisme cru.

Tristan et Isolde à Bastille : pour le meilleur et pour le pire

Tristan und Isolde (acte II) à l'Opéra de Paris © Vincent Pontet
En guise d'ouverture de saison à l'Opéra de Paris, le Tristan de Peter Sellars et Bill Viola laisse les wagnériens sur leur faim, malgré un grand Philippe Jordan.

Moïse et Aaron à Paris : au commencement était le Verbe

La nouvelle production de l'opéra dodécaphonique inachevé de Schönberg, premier acte de l'ère Lissner à Paris, met en valeur le travail remarquable du Chœur de l'Opera de Paris, dans une mise en scène plastique très conceptuelle de Romeo Castelluci.

Even crazier than the books: Gerald Barry's Alice

Clare Presland, Claudia Boyle, Hilary Summers © ROH | Clive Barda
Barry goes for out-weirding Carroll at a fast and furious pace. There's plenty of fun and it's beautifully staged – but is that enough?