Our privacy policy was last updated on vendredi 25 mai 2018View it hereDismiss
Bachtrack logo

Artiste: Orchestre de l'Opéra National de Paris

Spectacles à venirEn voir plus...

ParisTristan und Isolde

Wagner: Tristan et Isolde
Philippe Jordan; Peter Sellars; Opéra de Paris; Martin Pakledinaz; Andreas Schager; Martina Serafin; René Pape

ParisLes HuguenotsNew production

Meyerbeer: Les Huguenots
Michele Mariotti; Andreas Kriegenburg; Opéra de Paris; Łukasz Borowicz; Harald Thor; Tanja Hofmann; Lisette Oropesa

ParisBéréniceWorld Première

Jarrell: Bérénice
Philippe Jordan; Claus Guth; Opéra de Paris; Christian Schmidt; Linda Redlin; Bo Skovhus; Barbara Hannigan

ParisLa traviata

Verdi: La traviata
Giacomo Sagripanti; Benoît Jacquot; Opéra de Paris; Karel Mark Chichon; Sylvain Chauvelot; Christian Gasc; Aleksandra Kurzak

ParisBruckner

Bruckner: Symphonie no. 8 en ut mineur, WAB 108
Orchestre de l'Opéra National de Paris; Philippe Jordan
Critiques récentesEn voir plus...

La Fille mal gardée, le ballet français le plus pittoresque

Dorothée Gilbert (Lise), Adrien Couvez (Alain) © Francette Levieux | Opéra national de Paris
La Fille mal gardée est une comédie haute en couleur mais aussi ballet virtuose, où les variations s’enchaînent allègrement. Pour cette reprise, la performance théâtrale des interprètes de l’Opéra de Paris, particulièrement débridés dans les seconds rôles, est remarquable.

À Bastille, Le Trouvère donne de la voix

© Julien Benhamou | Opéra national de Paris
Cantatrices en tête, un casting vocal prestigieux (Radvanovsky, Rachvelishvili, Alvarez, Lucic) assure le succès du célèbre opéra de Giuseppe Verdi. La mise en scène d'Alex Ollé déçoit.

Boris Godounov, un tzar du XXIème siècle à mille lieues de la Russie

Ildar Abdrazakov (Boris Godounov) © Agathe Poupeney | Opéra national de Paris
Boris Godounov pour la première fois à Bastille dans sa version originale de 1869. Casting excellent, mais la transposition dans l'époque moderne souffre de dissonances avec le livret et la musique de Moussorgski.

Paris: coup de projecteur sur la création contemporaine

The Male Dancer (Ivan Perez) © Agathe Poupeney | Opéra national de Paris
Avec le programme Thierrée / Shechter / Perez / Pite, l’Opéra de Paris rassemble quatre chorégraphes contemporains dans une soirée qui met un coup de projecteur sur la création contemporaine. Déjà plébiscité en 2016, le remarquable final de Crystal Pite est décidément le point d’orgue de cette soirée.

L’Heure espagnole / Gianni Schicchi à Bastille

Clémentine Margaine (Concepcion), Philippe Talbot (Torquemada) et Jean-Luc Ballestra (Ramiro) © Svetlana Loboff | Opéra national de Paris
Créé il y a bientôt quinze ans à Garnier, le diptyque réuni par Laurent Pelly occupe aujourd’hui la scène plus monumentale de Bastille. Son ancrage dans le plaisir de la comédie continue de séduire.