Notre politique de confidentialité a été mise à jour pour la dernière fois le lundi 24 juin 2019Voir iciIgnorer
Se connecter
Bachtrack logo
Accueil
Agenda
Critiques
Articles
Vidéo
Site
AgendaCritiquesArticles

Artiste: Reinoud Van Mechelen

Spectacles à venirEn voir plus...

ParisDumesny, Lully's Countertenor

© Senne Van der Ven
Lully, Collasse, Marais, Desmarets, Charpentier, Jacquet de la Guerre, Gervais, Destouches
A Nocte Temporis; Reinoud Van Mechelen

LondresLSO Chamber Orchestra

Purcell, Haendel, Rameau
LSO Chamber Orchestra; Emmanuelle Haïm; Reinoud Van Mechelen

HamburgSt Matthew Passion

© Maxim Schulz
Bach: La Passion selon Saint Matthieu, BWV244
Orchestre des Champs-Elysées; Philippe Herreweghe; Collegium Vocale Gent; Julian Prégardien; Florian Boesch; Dorothee Mields

LyonCANCELLED! Stabat Mater | Haydn

Haydn, Kraus, Cherubini
Le Concert de la Loge; Florie Valiquette; Adèle Charvet; Reinoud Van Mechelen; Andreas Wolf

DortmundChoral concert: Marian Vespers with Philippe Herreweghe

Monteverdi: Marian Vespers
Orchestre du Collegium Vocale Gent; Philippe Herreweghe; Collegium Vocale Gent; Dorothee Mields; Barbora Kabátková; William Knight
Critiques récentesEn voir plus...

Richard Cœur de Lion accueilli en grande pompe à Versailles

Richard Cœur de Lion à l'Opéra Royal de Versailles © Agathe Poupeney
L'opéra de Grétry fait un retour remarqué sur les planches dans la mise en scène sensible de Marshall Pynkoski. Hervé Niquet dirige un excellent Concert Spirituel et une belle équipe de jeunes chanteurs-acteurs.

Romeo Castellucci fait un sort à La Flûte enchantée

La Flûte enchantée à La Monnaie, septembre 2018 © B. Uhlig – De Munt – La Monnaie
Retour de Romeo Castellucci à La Monnaie, pour une Flûte enchantée attendue avec impatience. On s'attendait à une mise en scène non conventionnelle. On fut servi.

Sacré théâtre : la Saint Matthieu selon Philippe Herreweghe et le Collegium Vocale Gent au Théâtre des Champs-Élysées

Philippe Herreweghe © Michiel Hendrickx
Expressivité et justesse de propos font exulter le public dans une interprétation qui fait référence.

Ce que Bach ne doit pas à Dieu : les Arts florissants s’aventurent gaiement en terres profanes

William Christie © Denis Rouvre
Belle idée que de ne pas cantonner le Cantor à ses seules pages sacrées ! On sait William Christie soucieux de mettre en avant la sensualité et la vitalité de Bach, souvent réservées au seul baroque français.

L’éloquence française d’André Campra, par Christie et Carsen

Jonathan McGovern (Alamir / Damire / Borée), Rachel Redmond (Irène / Léontine /  Flore) © Patrice Nin
L’association prometteuse de William Christie des Arts Florissants avec le metteur en scène Robert Carsen ambitionnait de restituer sur instruments d’époque l’opéra-ballet du compositeur français André Campra (1660-1744). Pari réussi.