Notre politique de confidentialité a été mise à jour pour la dernière fois le vendredi 31 janvier 2020Voir iciIgnorer
pbl
Se connecter
Bachtrack logo
Agenda
Critiques
Articles
Vidéo
Site
Jeunes artistes
Voyage
AgendaCritiquesArticlesVidéo

Artiste: Trio Wanderer

Live EventsEn voir plus...

LondresRachmaninoff & Friends: Trio Wanderer

Rachmaninov: Piano Trio no. 2 in D minor, "Trio Élégiaque", Op.9
Trio Wanderer

ParisUne histoire de la musique au féminin

compositeurs divers, Boulanger, Viardot-García, Jacquet de la Guerre, Farrenc, Bonis, Chaminade, Holmès
Elsa Dreisig; Philippe Jaroussky; Stéphane Degout; Trio Wanderer
Critiques récentesEn voir plus...

Un dimanche au coin du feu avec le Trio Wanderer au TCE

Dans Beethoven et Schubert, le Trio Wanderer offre au public de l'avenue Montaigne un cours de maître : des raffinements de douceur, un son merveilleusement pur et une complicité à nulle autre pareille.

La sobriété délicate du Trio Wanderer conquiert le public lyonnais

Ensemble de référence en musique de chambre depuis plus de trente ans, le Trio Wanderer est accueilli Salle Molière par le public lyonnais, conquis et admiratif de l’indéniable savoir-faire des trois musiciens.

Les désaccords du trio Wanderer au Théâtre des Champs-Élysées

Au Théâtre des Champs-Élysées, le trio Wanderer a livré un concert inégal. Si l'expressivité vocale du trio a convaincu dans Brahms, les œuvres de Beethoven et Chostakovitch ont été émaillées d'étonnants désaccords.

Tous unis et tous pour un : les ensembles en résidence à la Roque-d'Anthéron

Il est dommage que les micros de Radio France ne soient pas restés à la Roque-d'Anthéron pour capter, et diffuser sur France Musique, le concert donné, comme chaque année le 15 août, dans le parc de Florans, par les ensembles en résidence.

Ravel et Schubert par le Trio Wanderer : une esthétique (parfois trop) raffinée

Dimanche 14 février, le Trio Wanderer jouait le seul trio écrit par Ravel et le plus connu des trios de Schubert au Théâtre des Champs-Elysées. Une matinée agréable, malgré un Schubert qu'on aurait aimé un peu plus intense.