Our privacy policy was last updated on vendredi 25 mai 2018View it hereDismiss
Bachtrack logo

Salle: Maison de la radio:Auditorium, Paris

Fichier de données
Adresse116 Avenue du Président Kennedy
75016 Paris
Île-de-France
France
Google maps48° 51' 7.743" N 2° 16' 47.267" E
Critiques récentesEn voir plus...

Radio France, Strauss, Gubaïdulina : haute tension dramatique

Mikko Franck © C. Abramowitz | Radio France
Retour sur le dernier concert de l’Orchestre Philharmonique de Radio France cette saison, avec la création du Triple Concerto de Sofia Gubaïdulina. 

Rana et le National sous le joug de Krivine

Beatrice Rana © Neda Navaée
Le piano de Béatrice Rana est d'une beauté renversante, au service d'une interprétation soumise à un idéal de maîtrise et d'équilibre

Marek Janowski et le Philhar : arabesques à géométrie variable

Marek Janowski © Felix Broede
Pour célébrer ses rares retrouvailles avec le Philharmonique de Radio France, Marek Janowski a concocté un programme dévoilant l'orchestre sous différentes coutures. 

Docteur Lahav et Maestro Shani enchantent Radio-France

Lahav Shani © Marco Borggreve
Au piano aux côtés de Renaud Capuçon ou à la baguette face à l'Orchestre Philharmonique de Radio-France, Lahav Shani fait forte impression.

Riccardo Muti révèle un jeune talent à l'Auditorium de Radio-France

Ye-Eun Choi © Na-Young Lee
Remplaçant Julia Fischer, Ye-Eun Choi a fait ses débuts parisiens en compagnie de l’Orchestre National de France. La jeune violoniste coréenne est sans doute l'une des artistes les plus accomplies de la génération de demain.

« Du côté de chez Dvořàk » : le Quatuor de Jérusalem à Radio France

Jerusalem Quartet © Felix Broede
Un concert d'anthologie où Yura Lee et Gary Hoffman s'insèrent parfaitement au Quatuor de Jérusalem, si bien que la signature sonore si reconnaissable, comme un souffle, du quatuor israélien est preservée. 

Radio France, Boulez et Respighi: Tous les chemins…

Sol Gabetta © Uwe Arens
Messagesquisse de Boulez est une prise de risque admirable dans un concert qui rejoint la grande Sol Gabetta avec Martinů et Respighi.

Recueillement et exubérance avec Piemontesi et Krivine

Francesco Piemontesi © Marco Borggreve
Le pianiste italien s'est fait l'avocat éloquent de deux oeuvres concertantes trop peu jouées : les Variations Symphoniques de César Franck et la Burleske de Richard Strauss.