Notre politique de confidentialité a été mise à jour pour la dernière fois le lundi 24 juin 2019Voir iciIgnorer
Se connecter
Bachtrack logo
Accueil
Agenda
Critiques
Articles
Vidéo
Site
AgendaCritiquesArticles

Oeuvre: Faust

Rechercher des événements de musique classique, opéra et ballet
Fichier de données
CompositeurGounod, Charles-François (1818-1893)
ÉpoqueRomantique
Type d'oeuvreOpéra / Oratorio
Spectacles à venirEn voir plus...

SydneyFaust

© Georges Antoni
Gounod: Faust
Lorenzo Passerini; Sir David McVicar; Opera Australia; Charles Edwards; Brigitte Reiffenstuel; Irina Lungu; Ivan Magrì

RigaFaust

© Agnese Zeltiņa
Gounod: Faust
Mārtiņš Ozoliņš; Aik Karapetian; Latvian National Opera; Kristaps Skulte; Kristīne Pasternaka; Sonora Vaice; Raimonds Bramanis

ZürichFaust

Faust
Gounod: Faust
Ryan McAdams; Jan Philipp Gloger; Zurich Opera; Ben Baur; Karin Jud; Anita Hartig; Saimir Pirgu

ValenciaFaust

Faust
Gounod: Faust
Michel Plasson; Keith Warner; Palau de Les Arts Reina Sofia; Es Devlin; Julia Müer; Ailyn Pérez; John Osborn

VeniseFaust

Gounod: Faust
Frédéric Chaslin; Joan Anton Rechi; Teatro La Fenice; Antonio Poli; Carmela Remigio; Alex Esposito; Armando Noguera
Critiques récentesEn voir plus...

Faust rajeunit aux Champs-Élysées : rires et grincements de dents

© Palazzetto Bru Zane | Amélie Debray
Dans une version inédite de l'opéra de Gounod, plateau vocal de haut vol et orchestre peu inspiré ont peiné à s'accorder.

Distribution de qualité, mise en scène exceptionelle : Faust à Genève

John Osborn, Ruzan Mantashyan, Marina Viotti, Adam Palka © GTG | Magali Dougados
Plasson montre toute son expérience ; la mise en scène de Lavaudant nous étonne et nous ravit ; une distribution de haute tenue chante de tout cœur. Que demander de plus?

Diana Damrau fait vibrer Marseille

Diana Damrau et Nicolas Testé © Saad Hamza
Diana Damrau a fait vibrer l'Opéra de Marseille lors d'un récital qui restera dans les anales de l'institution marseillaise. 

Comme un air de déjà vu pour un Faust de clôture

Anita Hartig (Marguerite), Teodor Ilincai (Faust), Alex Esposito (Méphistophélès) © David Herrero
La production reprenait mise en scène, décors et costumes de la création toulousaine 2008-2009 amenée à l’époque par Michel Plasson et Nicolas Joel, et qui avait connu un succès certain, des Chorégies d’Orange à la ville rose. La part d’inconnue résidait surtout dans le plateau et l’individualité des voix.

Le purgatoire de Faust

De cette production, on ne gardera en mémoire que quelques belles émotions lyriques