Notre politique de confidentialité a été mise à jour pour la dernière fois le vendredi 31 janvier 2020Voir iciIgnorer
Se connecter
Bachtrack logo
Accueil
Agenda
Critiques
Articles
Vidéo
Site
AgendaCritiquesArticles

Oeuvre: Sonate pour piano no. 7 en si bémol majeur, Op.83

Rechercher des événements de musique classique, opéra et ballet
Fichier de données
CompositeurProkofiev, Sergueï (1891-1953)
Époque20ème siècle
Année1939
Type d'oeuvreInstrumental
Spectacles à venirEn voir plus...

LondresKhatia Buniatishvili in recital

Bach, Liszt, Brahms, Chopin, Prokofiev
Khatia Buniatishvili, Piano
Critiques récentesEn voir plus...

Simon Trpčeski, un magicien du piano à Radio France

Simon Trpčeski © B. Ealovega
Dans Brahms, Liszt, Prokofiev et Moussorgski, le pianiste macédonien pousse l'art du clavier à un degré stupéfiant de raffinement.

Excès de virtuosité : Alexander Malofeev à la Fondation Vuitton

Alexander Malofeev © Emil Matveev
Le jeune pianiste russe Alexandre Malofeev en récital à la fondation Vuitton. Retour sur un concert décevant, ou l'effet virtuose prend l'ascendant sur l'expression.

Mao Fujita à la Fondation Vuitton : le maître des trilles

Mao Fujita © Fondation Louis Vuitton / Gaël Cornier
La Fondation Vuitton nous fait découvrir le jeune pianiste japonais Mao Fujita, premier prix au concours Clara Haskil l'an dernier. Il s'impose en maître de la digitalité dans un programme Liszt/Scriabine/Prokofiev. 

Un fauve au clavier. Danny Driver à la Salle Bourgie du MBAM

Danny Driver © Richard Haughton
Tout ce que la musique russe peut évoquer de force et de fermeté, de passion sourde et d’intensité, Danny Driver l’a livré mercredi soir à la Salle Bourgie. Dans le cadre de la série « Complètement piano » de la Fondation Arte Musica, durant laquelle les compositeurs russes sont mis à l’honneur, le pianiste proposait un récital autour de Bach, Schumann, Balakirev, Rachmaninov et Prokofiev.

Fulgurance et intimité à Gaveau en compagnie de Lukas Geniusas

Un grand moment de piano. On peut juste regretter que le public ne fut pas très nombreux pour écouter Lukas Geniusas, malgré la qualité de ce pianiste et la belle acoustique de la salle Gaveau qui convient si bien aux récitals de piano.