Notre politique de confidentialité a été mise à jour pour la dernière fois le lundi 24 juin 2019Voir iciIgnorer
Bachtrack logo
Accueil
Agenda
Critiques
Articles
Vidéo
Site
AgendaCritiquesArticles

Oeuvre: Six moments musicaux, D.780

Rechercher des événements de musique classique, opéra et ballet
Fichier de données
CompositeurSchubert, Franz (1797-1828)
ÉpoqueRomantique
Année1823
Type d'oeuvreInstrumental
Spectacles à venirEn voir plus...

Little MissendenKatya Apekisheva: Solo Piano Recital

© Robert Piwko
Mozart, Dove, Grieg, Schubert, Rachmaninov
Katya Apekisheva, Piano

VerbierArcadi Volodos

Schubert, Rachmaninov, Scriabine
Arcadi Volodos, Piano

SalzburgRecital Volodos

Schubert, Rachmaninov, Scriabine
Arcadi Volodos, Piano
Critiques récentesEn voir plus...

Au TCE, Arcadi Volodos laisse la musique venir au monde

Arcadi Volodos © Marco Borggreve / Sony Classical
Arcadi Volodos a livré un récital exceptionnel au Théâtre des Champs-Élysées. Virtuose, prestidigitateur, ascète, le pianiste a happé le public dans Schubert, Rachmaninov et Scriabine.

Radu Lupu, le pianiste qui murmure Schubert à l'oreille du public

Radu Lupu © Priska Ketterer
Schumann et Tchaïkovski étaient annoncés. Ce sera Schubert, vieux compagnon auquel il n'avait pas consacré tout un récital, à Paris, depuis si longtemps, qui sera au programme.

Adam Laloum à l’orangerie du Parc de Bagatelle, l’ultime coup de théâtre !

Adam Laloum © Carole Bellaiche | Mirare
Pour le concert de clôture de son festival, la société Chopin, nous a régalés d’un concert d’une exceptionnelle qualité. Laloum ne mérite que des éloges pour la discrétion, l’élégance et la cohérence naturelles de son jeu, montrant au travail un très grand schumanien.

Technical excellence but muted expressivity: Arcadi Volodos

Arcadi Volodos © Marco Borggreve | Sony Classical
Armed with extraordinary precision, the Russian pianist brings as much elegance to his compatriots Rachmaninov and Scriabin as he does to Schubert.

Volodos: el valor del sonido y del silencio

Arcadi Volodos © Marco Borggreve
Arcadi Volodos presentó un brillante recital y a través de las obras de Schubert, Rachmaninov y Scriabin ofreció un discurso propio.