Notre politique de confidentialité a été mise à jour pour la dernière fois le lundi 24 juin 2019Voir iciIgnorer
Se connecter
Bachtrack logo
Accueil
Agenda
Critiques
Articles
Vidéo
Site
AgendaCritiquesArticles

Oeuvre: Symphonie no. 1 en ut majeur, Op. 21

Rechercher des événements de musique classique, opéra et ballet
Fichier de données
CompositeurBeethoven, Ludwig van (1770-1827)
ÉpoqueRomantique
Type d'oeuvreOrchestrale
Spectacles à venirEn voir plus...

Hong KongBeethoven Triple Concerto

Beethoven Triple Concerto
Henze, Beethoven
Hong Kong Sinfonietta; Christoph Poppen; Sitkovetsky Piano Trio

ZürichDaniel Hope

© Daniel Hope (c) Nicolas Zonvi
Beethoven
Zürcher Kammerorchester; Daniel Hope

ErlangenBeethoven

Beethoven
Zürcher Kammerorchester; Daniel Hope; Lynn Harrell; Maxim Lando; Willi Zimmermann

DresdeBeethoven

Beethoven
Zürcher Kammerorchester; Daniel Hope; Lynn Harrell; Maxim Lando; Willi Zimmermann

Hong KongBeethoven 1 | Lang Lang

Beethoven
Hong Kong Philharmonic Orchestra; Jaap van Zweden; Lang Lang
Critiques récentesEn voir plus...

Iván Fischer et le Budapest Festival Orchestra à la Philharmonie

Ivan Fischer © Hiroyuki Ito
Après le déroutant caprice d’un Kaufmann au TCE, et quelques mois avant le pari monstrueux de l’ONF de le faire retentir sous la voûte de Saint-Denis, le Chant de la Terre s'offrait les services du Budapest Festival Orchestra et de son distingué chef Iván Fischer. C'était à la Philharmonie.

Rinaldo Alessandrini en historien de la musique classique à Marciac

Rinaldo Alessandrini © Morgan Roudaut
Rares sont les programmes à afficher une cohérence musicale forte. Ici l'ONCT, amené par le chef invité Rinaldo Alessandrini, suivait le fil simple mais au combien efficace du discours chronologique. 

Le Berliner Philharmoniker à Paris : un premier concert triomphal

Sir Simon Rattle à la tête du Berliner Philharmoniker © Monika Rittershaus
Mardi 3 novembre 2015, le Berliner Philharmoniker jouait les symphonies n°1 et n°3 de Beethoven sous la direction de Sir Simon Rattle à la Philharmonie de Paris. Plus encore qu'on ne l'imaginait, le premier concert d'un cycle comportant l'intégrale des symphonies de Beethoven s'est avéré une immense réussite.

Mehr Kopf als Feuer: CPE Bach und Beethoven beim Bonner Festival

Akademie für Alte Musik Berlin © Barbara Frommann
Eine gewisse Gehemmtheit in der ersten Hälfte lässt die erwartete Radikalität der Lehr- und Meisterjahre etwas vermissen.

A manifesto against war: Dubugnon première impresses in Brussels

Alain Altinoglu © Marco Borggreve
Some 15 minutes long, in a slow-fast-slow form, Le Tombeau de Napoléon wraps a taxing solo part for tenor trombone in a dramatically compelling and sonically thrilling orchestral canvas.