Notre politique de confidentialité a été mise à jour pour la dernière fois le lundi 24 juin 2019Voir iciIgnorer
Se connecter
Bachtrack logo
Accueil
Agenda
Critiques
Articles
Vidéo
Site
AgendaCritiquesArticles

Salle: Concertgebouw, Bruges

Fichier de données
AdresseHet Zand 34
8000 Bruges
West Flanders
Belgique
ContainsConcertgebouw Brugge: Chamber Music Hall
Concertgebouw Brugge: Concert Hall
Google maps51° 12' 15.036" N 3° 13' 7.994" E
janvier 2020
lun.mar.mer.jeu.ven.sam.dim.
30310102030405
06070809101112
13141516171819
20212223242526
27282930310102
03040506070809
Soirée
Matinée
Spectacles à venirEn voir plus...

BrugesPeer Gynt

Grieg: Peer Gynt
Brussels Philharmonic; Stéphane Denève; Vlaams Radiokoor

BrugesMahler 6

Glanert, Mahler
Brussels Philharmonic; Stéphane Denève; Michael Nagy

BrugesBerlioz: Symphonie fantastique

Connesson, Respighi, Saint-Saëns, Berlioz
Brussels Philharmonic; Stéphane Denève; Mischa Maisky

BrugesWater & Fire!

Haendel
B'Rock Orchestra; Dmitry Sinkovsky

BrugesPrisoner of the State

Lang: Prisoner of the State
Bochumer Symphoniker; Steven Sloane; Claron McFadden; Alan Oke; Jarrett Ott; Davóne Tines

BrugesHerreweghe conducts J.S.Bach's 'Johannes-Passion' (version 1724) - in Brugge

Bach: La Passion selon Saint Jean, BWV245
Orchestre du Collegium Vocale Gent; Philippe Herreweghe; Julian Prégardien; Krešimir Stražanac; Dorothee Mields; Alex Potter

BrugesMatthäus-Passion

Bach: La Passion selon Saint Matthieu, BWV244
Freiburger Barockorchester; Lionel Meunier; Raphaël Höhn; Vox Luminis

BrugesBeethoven: vigorously vocal

Beethoven
Anima Eterna Brugge; Jos van Immerseel; Ayako Ito; Yeree Suh; Marianne Beate Kielland; Yves Saelens
Critiques récentesEn voir plus...

Noa Wildschut et Michael Sanderling rigoureux à Bruges

Michael Sanderling © Marco Borggreve
Au Concertgebouw de Bruges, l’Orchestre du Konzerthaus de Berlin livre une interprétation directe et peu spirituelle de la Symphonie n° 3 de Bruckner. Le Concerto pour violon n° 4 de Mozart est plus convaincant.

Le Budapest Festival Orchestra et Iván Fischer jouent et gagnent

Iván Fischer salue le public du Concertgebouw de Bruges © István Kurcsák
Au Concertgebouw, le dernier concert du Budapest Festival Orchestra laisse le public libre de choisir le programme... Une expérience ludique et enthousiasmante, malgré les aléas de la lecture à vue.

Iván Fischer et le Budapest Festival Orchestra révèlent Bruckner

Iván Fischer dirige le Budapest Festival Orchestra à Bruges © István Kurcsák
L'interprétation de la Symphonie n° 4 restera dans les mémoires comme un tour de force phénoménal, après un concerto mozartien moins convaincant sous les doigts d'Emanuel Ax.

Un match à domicile en déplacement : Martyn Brabbins à Bruges

Martyn Brabbins © Benjamin Ealovega
Retour sur le concert du BBC Scottish Symphony Orchestra au Concertgebouw de Bruges.

Vers la vie éternelle : Iván Fischer élève l’essence de la musique

Iván Fischer © Szilvia Csibi | Mupa
Conclusion grandiose du Budapest Festival à Bruges avec une interprétation extraordinaire de la Symphonie « Résurrection » de Mahler

Bruges : le Budapest Festival Orchestra professe la vérité du verbe

Elisabeth Kulman © Julia Wesely
Retour sur un concert aux forts échos politiques contemporains et conçu comme une manifeste pour la paix.

La vie ici-bas : Iván Fischer jette un pont entre le ciel et la terre

Christiane Karg © Gisela Schenker
Un événement rare : Christiane Karg accompagnée par Mahler lui-même grâce à un enregistrement Welte-Mignon, et une Quatrième Symphonie de Mahler de haut vol.

Mahler : de la splendeur symphonique au substitut chambriste

Izabella Simon et Dénes Várjon © Felvegi Andrea
Dénes Várjon et Izabella Simon exécutaient la première symphonie de Mahler dans une version pour piano quatre mains. Gagne-t-on au change ?