Notre politique de confidentialité a été mise à jour pour la dernière fois le vendredi 25 mai 2018Voir iciIgnorer
Bachtrack logo
Drapeau de Russie

Compositeur: Scriabine, Alexandre (1872-1915)

février 2019
lun.mar.mer.jeu.ven.sam.dim.
28293031010203
04050607080910
11121314151617
18192021222324
25262728010203
04050607080910
Soirée
Matinée
Spectacles à venirEn voir plus...

LondresAndrei Iliushkin (piano) - Hattori Foundation Rush Hour Recital Series

Andrei Iliushkin (piano) - Hattori Foundation Rush Hour Recital Series
Haydn, Brahms, Janáček, Scriabine
Andrei Iliushkin, Piano

LondresArcadi Volodos in recital

Schubert, Rachmaninov, Scriabine
Arcadi Volodos, Piano

HamburgJewgenij Kissin - Voller Schöpfungskraft

© Sheila Rock
Chopin, Schumann, Debussy, Scriabine
Evgeny Kissin, Piano

LondresPoem of Ecstasy

Lang, Manoury, Shin, Scriabine
London Symphony Orchestra; François-Xavier Roth; Simon Halsey

LondresNikolai Lugansky: Debussy and Scriabin

© Jean-Baptiste Millot
Debussy, Scriabine
Nikolai Lugansky, Piano
Critiques récentesEn voir plus...

De la passion à l’extase des amants à l’Auditorium de Lyon

Karina Canellakis © Mathias Bothor
Pour fêter la Saint-Valentin, l’Orchestre National de Lyon propose un programme d’œuvres intensément passionnées, les plus fameuses transportant à la découverte de l'extase.

Les mille visages de l’Orchestre de Paris

Paavo Järvi © Ixi Chen
Le chef Paavo Järvi dirigeait ce jeudi l’Orchestre de Paris dans trois œuvres contrastées. Parmi elles, le Concerto pour piano n° 4 de Beethoven, interprété avec une grande finesse stylistique par Nelson Goerner. Un concert ensorcelant !

Virtuosité, délicatesse et imagination : Arcadi Volodos à Bozar

Arcadi Volodos © Marco Borggreve
Très grand récital à Bozar : dans Schubert, Rachmaninov et Scriabine, le pianiste Arcadi Volodos impressionna par ses qualités de délicatesse et d’imagination.

Mao Fujita à la Fondation Vuitton : le maître des trilles

Mao Fujita © Fondation Louis Vuitton / Gaël Cornier
La Fondation Vuitton nous fait découvrir le jeune pianiste japonais Mao Fujita, premier prix au concours Clara Haskil l'an dernier. Il s'impose en maître de la digitalité dans un programme Liszt/Scriabine/Prokofiev. 

Evgeny Kissin envoûte Verbier et tutoie les nuées

Evgeny Kissin © Felix Broede
Un récital d’une admirable unité ! Les Chopin de Kissin furent hiératiques, son Schumann d’une justesse absolue et ses Debussy comme dans un rêve. Un voyage à vivre assurément.