Notre politique de confidentialité a été mise à jour pour la dernière fois le vendredi 31 janvier 2020Voir iciIgnorer
pbl
Se connecter
Bachtrack logo
Agenda
Critiques
Articles
Vidéo
Site
Jeunes artistes
Voyage
AgendaCritiquesArticlesVidéo

Artiste: Christiane Karg

Live EventsEn voir plus...

GenèveThe Rite of Spring

Orchestre de la Suisse Romande
Stravinsky, Ravel, Varèse
Orchestre de la Suisse Romande; Jonathan Nott; Christiane Karg

LondresA German Requiem

© Benjamin Ealovega
Boulanger, Messiaen, Brahms
London Philharmonic Orchestra; Edward Gardner; Christiane Karg; Roderick Williams; London Philharmonic Choir

RotterdamDas Rheingold - in concert

Rotterdam Philharmonic Orchestra
Wagner: Or du Rhin, L' (Das Rheingold)
Yannick Nézet-Séguin; Michael Volle; Gerhard Siegel; Samuel Youn; Thomas Ebenstein
Critiques récentesEn voir plus...

Séduisante mahlérite lyonnaise dans un Auditorium désespérément vide

En une captation en deux parties, l'Orchestre National de Lyon propose une belle exploration mahlérienne sous la baguette de son directeur musical, Nikolaj Szeps-Znaider, avec la soprano Christiane Karg.

Vers la vie éternelle : Iván Fischer élève l’essence de la musique

Conclusion grandiose du Budapest Festival à Bruges avec une interprétation extraordinaire de la Symphonie « Résurrection » de Mahler

La vie ici-bas : Iván Fischer jette un pont entre le ciel et la terre

Un événement rare : Christiane Karg accompagnée par Mahler lui-même grâce à un enregistrement Welte-Mignon, et une Quatrième Symphonie de Mahler de haut vol.

Daniel Harding tout-puissant dans une 2ème de Mahler sculpturale

Aura-t-on droit à l’intégralité des Symphonies de Mahler durant le mandat de Daniel Harding à l’Orchestre de Paris ? Rien n’est plus sûr ; moins d’un an après son investiture, voilà déjà presque la moitié du corpus parcouru. Symphonie après symphonie, le style et les intentions du chef se précise.... Il est temps de faire le point. 

Un Requiem Allemand à la Philharmonie

Requiem Allemand par Christoph von Dohnányi annonçait l’affiche : le nom, résonnant avec Cleveland, évoque à lui seul un passé musical des plus héroïques… Mais le maître était souffrant et c’est Thomas Hengelbrock, chef associé de l'Orchestre de Paris, qui a courageusement pris les choses en main. 

Mystères sacrés insufflés au jeudi saint par Edward Gardner à l’Auditorium de Lyon

Délicatesse et conviction de l’Orchestre national de Lyon dans Wagner, Mendelssohn et le Requiem de Fauré