Notre politique de confidentialité a été mise à jour pour la dernière fois le vendredi 31 janvier 2020Voir iciIgnorer
Click here to discover the music festival scene in Estonia
Se connecter
Bachtrack logo
Accueil
Agenda
Critiques
Articles
Vidéo
Site
AgendaCritiquesArticlesVidéo

Artiste: Christoph Eschenbach

Live EventsEn voir plus...

TokyoEschenbach conducts Beethoven's Seventh

NHK Symphony Orchestra, Tokyo
Dvořák, Mozart, Beethoven
NHK Symphony Orchestra Tokyo; Christoph Eschenbach; Stathis Karapanos

TokyoEschenbach conducts Mahler's Fifth

NHK Symphony Orchestra, Tokyo
Mahler: Symphonie no. 5 en ut dièse mineur
NHK Symphony Orchestra Tokyo; Christoph Eschenbach

NeubrandenburgZKO on Tour

Bach C.P.E., Mozart, Bach, Haydn
Zürcher Kammerorchester; Christoph Eschenbach; Daniel Hope; Stathis Karapanos; Naoki Kitaya
Watch VideoEn voir plus...

TokyoBrahms 1 with Christoph Eschenbach

NHK Symphony Orchestra, Tokyo
Brahms: Symphonie no. 1 en ut mineur, Op. 68
NHK Symphony Orchestra Tokyo; Christoph Eschenbach

StuttgartEschenbach conducts Salonen and Schumann

Salonen, Schumann
SWR Symphonieorchester; Christoph Eschenbach; Nicolas Altstaedt

StuttgartKian Soltani and Christoph Eschenbach

Dvořák, Schumann, Soltani, Bartók
SWR Symphonieorchester; Christoph Eschenbach; Kian Soltani
Critiques récentesEn voir plus...

Le retour de Lang Lang avec Eschenbach à la Philharmonie

Pour son grand retour dans la capitale après plusieurs années d'absence, le célèbre pianiste chinois excelle dans le Concerto n° 2 de Beethoven malgré quelques exagérations.

Eschenbach et Steckel à la Philharmonie : une épopée viennoise, hébraïque et western

Salle Pierre Boulez, l’Orchestre de Paris a retrouvé, pour la nouvelle année, un de ses chefs légendaires : Christoph Eschenbach, accompagné du violoncelliste Julian Steckel en soliste, présente un concert en forme de voyage.

Sibelius et Dvořák à la Philharmonie, ou la métamorphose d'un orchestre

Ce concert de l'Orchestre de Paris est d'une grande inégalité, la qualité de la symphonie de Dvořák rattrapant in extremis les déboires du concerto de Sibelius.

Matthias Goerne chante Wagner avec l'Orchestre de Paris

Le 11 mai 2016, Christoph Eschenbach revient diriger l'Orchestre de Paris comme chaque saison. Au programme : des airs de Wagner par Matthias Goerne, et une symphonie de Brahms. Un concert doublement intéressant, donnés par des musiciens inspirés et en pleine forme !

Un Brahms viennois à Paris

Sous la direction de Christoph Eschenbach les Wiener Philharmoniker ont moins convaincu dans le concerto pour violon, pourtant bien défendu par Leonidas Kavakos, que dans une Symphonie no.1 progressivement gagnée par la tension

Spookiness in Stuttgart with Eschenbach and Kopatchinskaja

The darker sides of Romantic inventiveness are explored in Schumann’s neglected violin concerto and the clandestine woodland rustle of Dvořák’s G major symphony.