Notre politique de confidentialité a été mise à jour pour la dernière fois le lundi 24 juin 2019Voir iciIgnorer
Bachtrack logo
Accueil
Agenda
Critiques
Articles
Vidéo
Site
AgendaCritiquesArticles

Artiste: Christophe Rousset

Spectacles à venirEn voir plus...

BolzanoRameau

© Studio 5 Eric Larrayadieu
Rameau
Christophe Rousset, Clavecin

ViennaAriodante

Haendel: Ariodante
Christophe Rousset; Sir David McVicar; Wiener Staatsoper; Vicki Mortimer; Stephanie Houtzeel; Chen Reiss

ParisIsis, LWV54In concert

© Éric Larrayadieu
Lully: Isis, LWV54
Christophe Rousset; Bénédicte Tauran; Robert Getchell; Ambroisine Bré; Ève-Maud Hubeaux

Le Puy-en-VelayLes Larmes de la Vierge

Rossi, Perti, Ferrandini, Vinci
Christophe Rousset; Ambroisine Bré; Les Talens Lyriques

CologneLegrenzi: La divisione del mondo

Legrenzi: La divisione del mondo
Christophe Rousset; Carlo Allemano; Stuart Jackson; André Morsch; Arnaud Richard
Critiques récentesEn voir plus...

L’Amour, affaire de famille : La divisione del mondo à Strasbourg

La divisione del mondo à l'Opéra national du Rhin © Klara Beck
Christophe Rousset et Les Talens Lyriques exhument La divisione del mondo, opéra de Legrenzi donné pour la première fois en France 350 ans après sa création. Une découverte qui offre des moments exquis, portés par la mise en scène de Jetske Mijnssen.

Faust rajeunit aux Champs-Élysées : rires et grincements de dents

© Palazzetto Bru Zane | Amélie Debray
Dans une version inédite de l'opéra de Gounod, plateau vocal de haut vol et orchestre peu inspiré ont peiné à s'accorder.

Orphée et Eurydice contés par les Talens Lyriques au Théâtre du Capitole

Josie Devos (L’Amour), Judith Van Wanroij (Eurydice) et Frédéric Antoun (Orphée) © Théâtre du Capitole
Le Théâtre du Capitole accueillait Christophe Rousset et sa troupe pour l’Orphée et Eurydice de Gluck, avec un remarquable Frédéric Antoun dans le rôle d'Orphée.

Et in Arcadia Ego à l'Opéra Comique : un vertigineux memento mori

© Pierre Grosbois
Pour ouvrir sa saison 2018, l’Opéra Comique, fidèle à ses missions, propose Et in Arcadia Ego, un opéra contemporain construit autour de musiques de Jean-Philippe Rameau.

Blanches colombes et vilains messieurs ? Calisto et son émouvant bestiaire à l’Opéra du Rhin

© Klara Beck
Malgré son évident intérêt musical, La Calisto a jusqu’ici attiré l’attention des metteurs en scène avant tout pour les jeux sur les registres et le(s) genre(s) que le livret de Giovanni Faustini, basé sur les Métamorphoses, laissait entrevoir.