Notre politique de confidentialité a été mise à jour pour la dernière fois le vendredi 31 janvier 2020Voir iciIgnorer
Se connecter
Bachtrack logo
Accueil
Agenda
Critiques
Articles
Vidéo
Site
AgendaCritiquesArticles

Artiste: Dimitry Ivashchenko

Événements à venirEn voir plus...

AmsterdamRusalkaNew production

Rusalka
Dvořák: Rusalka
Jakub Hrůša; Philipp Stölzl; Dutch National Opera; Heike Vollmer; Anke Winkler; Eleonora Buratto; Brian Jagde

AmsterdamOpera in Het Park: RusalkaNew production

Dvořák: Rusalka
Jakub Hrůša; Philipp Stölzl; Dutch National Opera; Heike Vollmer; Anke Winkler; Eleonora Buratto; Brian Jagde

ParisL'Or du RhinNew production

Wagner: Or du Rhin, L' (Das Rheingold)
Philippe Jordan; Calixto Bieito; Opéra national de Paris; Rebecca Ringst; Ingo Krügler; Iain Paterson; Lauri Vasar

ParisSiegfriedNew production

Wagner: Siegfried
Philippe Jordan; Calixto Bieito; Opéra national de Paris; Rebecca Ringst; Ingo Krügler; Andreas Schager; Gerhard Siegel
Critiques récentesEn voir plus...

Carmen à la Capitole de Toulouse

Clémentine Margaine (Carmen) © Patrice Nin
La toute nouvelle production de Carmen proposée au Théâtre du Capitole relève d’un subtil mélange d‘innovation et de tradition.

Téméraire Brünnhilde sur les planches du Capitole : La Walkyrie

Daniela Sindram (Sieglinde), Michael König (Siegmund) © David Herrero
Pour le premier opéra 2018 et la reprise de la saison lyrique, la première des quatre journées du cycle lyrique du compositeur Richard Wagner marquait son grand retour sur la scène toulousaine dans sa production d’avril 1999.

Crime et châtiment pour un monumental Prophète

Kate Aldrich (Fidès), John Osborn (Jean de Leyde) © Patrice Nin
Point de cujus regio ejus religio au Capitole pour l’œuvre de Meyerbeer, illustrant la vie de Jean de Leyde d’après les écrits voltairiens. Saisi et bloqué dans la violence des guerres entre l’ancienne et la nouvelle religion, l’épisode est mis en scène de façon grandiose pour cette dernière et nouvelle production de la saison lyrique toulousaine. 

Des Noces entre cocasserie et orthodoxie, la domination invisible de la femme

Nadine Koutcher (La Comtesse Almaviva), Ingeborg Gillebo (Cherubino) © David Herrero
La mise en scène de Marco Arturo Marelli et Enrico De Feo se veut fondamentalement ancrée dans le contexte historique de la création de l’œuvre mozartienne.

Un Rigoletto traditionnel et tout en puissance

Fort d’un public acquis à l’œuvre de Verdi, le Théâtre du Capitole renoue une nouvelle fois avec le compositeur italien sous la baguette érudite de Daniel Oren, prédicateur du génie révolutionnaire désormais habitué à la scène toulousaine.