Notre politique de confidentialité a été mise à jour pour la dernière fois le lundi 24 juin 2019Voir iciIgnorer
Se connecter
Bachtrack logo
Accueil
Agenda
Critiques
Articles
Vidéo
Site
AgendaCritiquesArticles

Artiste: Jacquelyn Wagner

Spectacles à venirEn voir plus...

ViennaMahler 2

Mahler: Symphonie no. 2 en ut mineur 'Résurrection'
Wiener Symphoniker; Johannes Prinz; Jacquelyn Wagner; Elisabeth Kulman; Singverein der Gesellschaft der Musikfreunde in Wien; Philippe Jordan

LondresVasily Petrenko's Mahler Symphony No.8

Vasily Petrenko's Mahler Symphony No.8
Mahler: Symphonie no. 8 en mi bémol majeur « des Mille »
Royal Liverpool Philharmonic Orchestra; Vasily Petrenko; Sarah Wegener; Jacquelyn Wagner; Regula Mühlemann; Jennifer Johnston

DüsseldorfAlcinaNew production

Haendel: Alcina
Axel Kober; Lotte de Beer; Deutsche Oper am Rhein; Christof Hetzer; Jorine van Beek; Jacquelyn Wagner; Maria Kataeva

ParisDon Giovanni

Mozart: Don Giovanni
Philippe Jordan; Ivo van Hove; Opéra national de Paris; Jan Versweyveld; An D'Huys; Luca Pisaroni; Philippe Sly

ParisCosì fan tutte

Mozart: Così fan tutte
Antonello Manacorda; Anne Teresa De Keersmaeker; Opéra national de Paris; Jan Versweyveld; An D'Huys; Jacquelyn Wagner; Stephanie Lauricella
Critiques récentesEn voir plus...

Don Giovanni selon Ivo van Hove : le puritain malgré lui ?

Don Giovanni au Palais Garnier © Charles Duprat / Opéra national de Paris
Retour à Garnier pour Don Giovanni. La production de Ivo van Hove manque de dynamisme, mais est merveilleusement servie par un casting d'admirables jeunes talents.

Aux Mahler de Gergiev (2) : bienheureuse Symphonie des Mille

Valery Gergiev dirige les Münchner Philharmoniker à la Philharmonie de Paris © Julien Mignot
À la tête des Münchner Philharmoniker, de trois chœurs et d'une batterie de solistes, Valery Gergiev se démultiplie avec succès dans la monumentale Symphonie « des Mille » de Mahler à la Philharmonie.

Cosí fan tutte ou les lois de l’attraction : dans le laboratoire De Keersmaeker

G. Costa-Jackson (Despina), P. Szot (Don Alfonso), B. Antončič (Don Alfonso), M. Goudot (Despina) © Anne Van Aerschot | Opéra de Paris
Véritable précis de monadologie aux accents newtoniens, dont l’acuité et la précision le disputent à la chaleur et au charnel dans un tourbillon de couleurs, le Cosí de Keersmaeker mêle savamment mouvement et harmonie dans un geste aussi chorégraphique que musical. Pour un résultat saisissant !

La Flûte enchantée à Bastille

Conte merveilleux peuplé d’objets et de personnages magiques, c’est également une allégorie de la quête du Bien et de la connaissance, et un opéra maçonnique où les rites d’initiation et les symboles sont repris ouvertement.

Version vintage pour Titus

Avec une mise en scène originale, l'Opéra National du Rhin donne une version convaincante du dernier opéra de Mozart: La Clémence de Titus.