Artiste: Orchestre National du Capitole de Toulouse

Spectacles à venirEn voir plus...

ToulouseCasse-noisette

Tchaïkovski: Casse-noisette
Marius Petipa; Lev Ivanov; Kader Belarbi; Ballet du Capitole; Théâtre du Capitole; Koen Kessels; Antoine Fontaine; Philippe Guillotel; Orchestre National du Capitole de Toulouse

ToulouseWalkyrie, La (Die Walküre)

Wagner: Walkyrie, La (Die Walküre)
Claus Peter Flor; Nicolas Joël; Théâtre du Capitole; Ezio Frigerio; Franca Squarciapino; Michael König; Dimitry Ivashchenko

ToulouseCarmen

Bizet: Carmen
Andrea Molino; Jean-Louis Grinda; Théâtre du Capitole; Alfonso Caiani; Rudy Sabounghi; Françoise Raybaud Pace; Clémentine Margaine

ToulouseMacbeth

Verdi: Macbeth
Daniel Oren; Jean-Louis Martinoty; Théâtre du Capitole; Alfonso Caiani; Bernard Arnould; Daniel Ogier; Vitaliy Bilyy

ToulouseLa Clémence de Titus, K621

Mozart: La Clémence de Titus
Attilio Cremonesi; Sir David McVicar; Théâtre du Capitole; Alfonso Caiani; Jenny Tiramani; Sabina Puértolas
Critiques récentesEn voir plus...

Délicate et tragique Rondine au Capitole de Toulouse

La mise en scène de Nicolas Joël de La Rondine est de retour au Capitole avec un nouveau plateau d'artistes.

Mendelssohn et Mozart tout en douceur à la Halle aux Grains

La soirée « Grâce et génie – Enfants prodiges » affichée comme second concert de la saison, et premier avec chef invité ambitionnait de réunir deux compositeurs ayant marqué l'histoire : Mozart et Mendelssohn.

Bassesses dans les Basses Terres : le Capitole inaugure sa saison lyrique avec Tiefland

Opéra fort peu connu d’Eugen d’Albert, Tiefland inaugure la nouvelle saison lyrique du Théâtre du Capitole servi par un plateau vocal international et convaincant. 

Elisabeth Leonskaja en divinité tutélaire de la nouvelle saison toulousaine

Après avoir ouvert le festival Piano aux Jacobins, la « dernière grande dame de l’école soviétique »  retrouvait Tugan Sokhiev pour le lancement de la saison de l’ONCT à la Halle aux Grains.

Crime et châtiment pour un monumental Prophète

Point de cujus regio ejus religio au Capitole pour l’œuvre de Meyerbeer, illustrant la vie de Jean de Leyde d’après les écrits voltairiens. Saisi et bloqué dans la violence des guerres entre l’ancienne et la nouvelle religion, l’épisode est mis en scène de façon grandiose pour cette dernière et nouvelle production de la saison lyrique toulousaine.