Notre politique de confidentialité a été mise à jour pour la dernière fois le lundi 24 juin 2019Voir iciIgnorer
Se connecter
Bachtrack logo
Accueil
Agenda
Critiques
Articles
Vidéo
Site
AgendaCritiquesArticles

Artiste: Philippe Jordan

Spectacles à venirEn voir plus...

ViennaBeethoven: Große Akademie von 1808

Beethoven
Wiener Symphoniker; Heinz Ferlesch; Nicholas Angelich; Jacquelyn Wagner; Anke Vondung; Allan Clayton

ViennaBeethoven

Beethoven
Wiener Symphoniker; Philippe Jordan; Barbara Rett; Nicholas Angelich

GrazBeethoven

Beethoven
Wiener Symphoniker; Philippe Jordan

SalzburgBeethoven

Beethoven
Wiener Symphoniker; Philippe Jordan

ParisVienna Symphony / Beethoven: Great Academy 1808 (2)

Beethoven
Wiener Symphoniker; Marc Korovitch; Nicholas Angelich; Jacquelyn Wagner; accentus; Anke Vondung
Critiques récentesEn voir plus...

Don Giovanni selon Ivo van Hove : le puritain malgré lui ?

Don Giovanni au Palais Garnier © Charles Duprat / Opéra national de Paris
Retour à Garnier pour Don Giovanni. La production de Ivo van Hove manque de dynamisme, mais est merveilleusement servie par un casting d'admirables jeunes talents.

Les Wiener Symphoniker à Bozar : le confort du Nouveau Monde

Nikolaj Szeps-Znaider © Lars Gundersen
De passage à Bozar, Nikolaj Szeps-Znaider, Philippe Jordan et l'Orchestre symphonique de Vienne ont interprété le Concerto pour violon de Brahms et la Symphonie « du Nouveau Monde ». Avec peu d'entrain.

La lumière de Bruckner : Jordan sort l’Opéra de Paris de la fosse

Philippe Jordan © Philippe Gontier / Opéra national de Paris
Philippe Jordan et l'orchestre de l'Opéra national de Paris imposent le respect dans une remarquable interprétation de la Symphonie n° 8 d’Anton Bruckner.

Le sacrifice de Bérénice : longue rupture à l’Opéra Garnier

recadre
Avec Bérénice, donnée en création à l’Opéra Garnier, le compositeur Michael Jarrell revisite la tragédie épurée de Racine, avec les voix inspirées de Barbara Hannigan et Bo Skovhus.

Tristan et Isolde à Bastille : pour le meilleur et pour le pire

Tristan und Isolde (acte II) à l'Opéra de Paris © Vincent Pontet
En guise d'ouverture de saison à l'Opéra de Paris, le Tristan de Peter Sellars et Bill Viola laisse les wagnériens sur leur faim, malgré un grand Philippe Jordan.