Notre politique de confidentialité a été mise à jour pour la dernière fois le lundi 24 juin 2019Voir iciIgnorer
Se connecter
Bachtrack logo
Accueil
Agenda
Critiques
Articles
Vidéo
Site
AgendaCritiquesArticles

Artiste: Susanna Mälkki

Spectacles à venirEn voir plus...

ClevelandSibelius' First

Sibelius, Knussen
The Cleveland Orchestra; Susanna Mälkki; Leila Josefowicz

LondresLa Mer

Dvořák, Saariaho, Debussy
London Symphony Orchestra; Susanna Mälkki; Gil Shaham

Monte-CarloFrench music in the late 19th century and early 20th century

Messiaen, Pesson, Magnard
Orchestre Philharmonique de Monte-Carlo; Susanna Mälkki; Vincent Lhermet

Los AngelesThe Planets

Lara, Holst
Los Angeles Philharmonic Orchestra; Susanna Mälkki; Claire Chase; Esperanza Spalding

Los AngelesMälkki Conducts Sibelius

Saariaho, Sibelius
Los Angeles Philharmonic Orchestra; Susanna Mälkki
Critiques récentesEn voir plus...

Captivante visite de l’Orchestre philharmonique d’Helsinki à Bruxelles

Le Concerto en forme de pas de trois à Bruxelles © Maarit Kytöharju
Première visite à Bruxelles de l'Orchestre philharmonique d'Helsinki depuis 1900 : sous la direction formidable de Susanna Mälkki, la phalange finlandaise a livré une performance mémorable.

Susanna Mälkki, une baguette spartiate à la Philharmonie de Paris

Susanna Mälkki © Simon Fowler
Quatrième épisode de la saison de l'Orchestre de Paris : la baguette rigoureuse de Susanna Mälkki produit un résultat mitigé. Edgar Moreau fait étalage de ses qualités dans le concerto de Dvořák.

Rusalka à l’Opéra de Paris : le miroir du rêve selon Carsen

Camilla Nylund (Rusalka) © Guergana Damianova / Opéra national de Paris
Rusalka revient à l'Opéra de Paris dans la mise en scène de Robert Carsen, qui prône le réalisme au détriment du merveilleux. 

Création de Trompe-la-Mort : la mise en lumière d'une vérité subjective

Laurent Naouri (Trompe-la-mort) © Kurt Van Der Elst | Opéra national de Paris
Un sombre pacte faustien anime cette nouvelle création de Luca Francesconi à l'Opéra de Paris, servie par une distrution vocale précieuse et portée par une musique aux harmonies plurielles.

Speicher d'Enno Poppe : « l’atmosphère d’une autre planète »

Susanna Malkki © Simon Fowler
Il est des expériences dont on ne mesure le bénéfice qu’après en avoir éprouvé les difficultés au travers d’une pénitence ascétique. Au contraire, il en est d’autres qui procurent d’emblée l’extase de la révélation. Telle fut la première britannique de Speicher du compositeur allemand Enno Poppe.